dallage en pierres

Pour habiller une terrasse déjà existante ou bien mettre en valeur un terrain, la pose d’un dallage en pierre naturelle peut être la solution idéale. Si cette installation demande de la patience, de l’analyse et de la précision, avec un peu d’organisation, il est possible de l’effectuer soi-même. Pour connaitre notre méthode de A à Z pour la pose d’une dalle de pierre naturelle, lisez la suite.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Les avantages et les inconvénients d’un dallage en pierre naturelle

La pierre naturelle fait partie des matériaux de construction les plus utilisés en maçonnerie. Son emploi comporte de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients.

Un dallage en pierre naturelle apporte tout d’abord un cachet inégalable à une pièce comme à un extérieur. Résistante et durable, elle offre une grande variété de coloris et de fini divers.

Cependant, les pierres naturelles que sont le granit, le marbre ou l’ardoise sont des matériaux poreux et nécessitent donc des traitements spécifiques. Ces derniers vous assurent ensuite une longévité et une résistance accrues.

L’installation d’une dalle de pierre naturelle peut aussi s’avérer onéreuse. Pour réduire les frais, vous pouvez donc les installer vous-même.

À savoir : on pose rarement un dallage de pierre naturelle à l’étage à cause de son poids. C’est donc un matériau que l’on installe en rez-de-chaussée en intérieur, comme en extérieur.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour la pose d’un dallage en pierre naturelle)

Le matériel nécessaire à la pose d’un dallage de pierre naturelle

La pose d’un dallage en pierre naturelle nécessite des équipements spécifiques indispensables à sa réussite. Pour réaliser vous-même l’installation d’une dalle de pierre naturelle il vous faut :

  • Une pelle,
  • Une bêche,
  • Une brouette,
  • Une dame manuelle,
  • Des gravillons,
  • Du film géotextile,
  • Du sable,
  • Un râteau,
  • Des dalles de pierre naturelle,
  • Un maillet en caoutchouc,
  • Une règle,
  • Un niveau à bulle,
  • Du ciment,
  • De la chaux,
  • Une truelle,
  • Et une auge.

N’oubliez pas non plus de vous munir de gants, d’un masque de protection et de lunette pour effectuer l’opération de pose de votre dalle de pierre naturelle.

L’entretien d’une dalle en pierre

Une dalle en pierre allie esthétisme et durabilité. Ce matériau nécessite cependant un entretien régulier si vous souhaitez qu’il assure ses diverses fonctions dans le temps. Comment réussir l’entretien d’une dalle en pierre ? C’est ce que nous allons voir.

Le traitement d’une dalle de pierre

Une fois que votre dalle en pierre reconstituée est posée, il est conseillé de l’imperméabiliser immédiatement, pour assurer sa durabilité.

Voici comment réaliser le traitement d’une dalle de pierre après la pose :

  1. Commencez par nettoyer la dalle avec un balai brosse doux et de l’eau savonneuse. L’idéal est d’utiliser pour cela du savon noir ou du savon de Marseille.
  2. Après le nettoyage, laissez la surface sécher avant d’y appliquerun hydrofuge imperméabilisant terrasse et pierre. Comme son nom l’indique, ce produit empêche l’eau de s’infiltrer sur la surface poreuse de votre dalle.

À savoir :évitez de nettoyer votre dalle en pierre avec un nettoyeur haute pression. Évitez également d’utiliser des produits abrasifs. L’un comme l’autre endommagent la porosité de la pierre.

Le nettoyage d’une dalle en pierre

Passé le traitement initial, mieux vaut entretenir régulièrement votre dalle de pierre, pour éviter son usure prématurée.

Plusieurs produits non agressifs vous permettent de nettoyer votre dalle en pierre de manière quotidienne :

  • Les cristaux de soude,
  • Le bicarbonate de soude,
  • La liquide vaisselle (doux de préférence),
  • Le produit anti-taches adapté à une dalle en pierre,
  • Le nettoyant professionnel en cas de crasses persistantes.

Privilégiez un nettoyage au moins une fois par trimestre (voire une fois par mois). La régularité du nettoyage d’une dalle en pierre simplifiera grandement son entretien quotidien.

Trouvez un bon maçon pour réaliser vos travaux >>

La pose d’une dalle en pierre naturelle : notre méthode

Si vous souhaitez réaliser la pose d’un dallage en pierre naturelle dans le cadre de la construction d’une terrasse, n’hésitez pas à consulter notre méthode complète sur le sujet. Sinon, vous pouvez commencer par compléter la première étape de notre technique :

1. Délimiter la zone à daller

Si la pose de votre dallage en pierre naturelle se fait en extérieur, il est essentiel que vous délimitiez précisément votre projet en amont.

À l’aide de votre règle et de votre niveau à bulle, fixez les limites de la zone à daller en veillant à faire attention à l’écoulement de l’eau en extérieur. Prévoyez une légère pente pour vous assurez que votre dalle de risquera pas l’inondation.

2. Préparer le sol

Une fois la zone délimitée, vous pouvez préparer le sol. Pour cela, il faut dans un premier temps creuser des fondations d’environ 20 centimètres et nettoyer le terrain des racines éventuelles ou des rochers.

Comme pour la première étape, veillez à prévoir une légère pente pour faciliter l’évacuation des eaux. Vous pouvez ensuite damer le sol à l’aide de votre dame manuelle afin qu’il soit plus lisse et résistant.

Des maçons professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux de dallage en pierre >>

3. Déposer la sous-couche de protection

Si vous avez déjà une terrasse bétonnée, vous pouvez passer cette étape, mais si ce n’est pas le cas, il vous faudra déposer une sous-couche de gravillons, que vous pourrez étaler de façon uniforme, à l’aide d’un râteau. Une fois les gravats correctement répartis, vous pouvez les damer.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à poser le film géothermique et à le recouvrir d’une fine couche de sable. N’hésitez pas à damer à nouveau pour obtenir un résultat égal et propre.

4. Poser le dallage en pierre naturelle

Avant de poser vos dalles en pierre naturelle, pensez à réaliser un calepinage pour être sure d’avoir assez de carreaux et de les disposer correctement. Votre schéma dépendra de la taille et de la forme de votre dallage.

Vous rendre la pose d’un dallage en pierre naturelle, le mieux est de commencer par disposer vos carreaux dans un coin en premier. Une fois les bordures réalisées, il vous suffit maintenant de daller le reste.

Pour que vos pierres soient bien fixées, pensez à vous munir d’un maillet et à les marteler délicatement.

5. Réaliser les joints

Votre dallage en pierre naturelle est correctement disposé ? Il ne vous manque plus que la réalisation des joints pour parfaire le tout. Pour cela, réalisez un mortier, avec du ciment, de la chaux et du sable, puis appliquez-le à l’aide d’une truelle.

Laissez sécher durant quelques heures avant de brosser à l’aide d’un balai ou d’une balayette pour parfaire le tout.

 

Bravo, vous venez d’effectuer la pose d’un dallage de pierre naturelle ! Pour d’autres exemples de maçonnerie paysagère, pensez à vous rendre sur cette page, qui vous en dévoile plus sur ce domaine.