béton

Lorsque l’on débute en maçonnerie, il n’est pas toujours évident de faire la différence entre ciment, mortier ou béton. Ces trois matériaux de construction possèdent pourtant des secrets de fabrication qui diffèrent. Mortier, ciment ou béton n’ont pas non plus les mêmes particularités et atouts. Nous vous proposons d’en apprendre plus sur ces trois mélanges afin d’en faire un usage adapté, et de les différencier enfin !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Mortier ciment ou béton ? le point

Cette page revient en détail sur les différences et utilisation du ciment, du mortier et du béton. Souvent confondus, ces trois matériaux de construction essentiels au maçon sont en réalité différents.

Pour faire bref, avant d’entrer plus en profondeur dans le vif du sujet :

  • Le ciment est une poudre qui sert de base au mortier ou au béton.
  • Le mortier est une préparation à base de ciment, de sable et d’eau.

Ces trois matériaux n’ont pas les mêmes usages et les mêmes intérêts, comme nous allons le détailler dans la suite de l’article.

Qu’est-ce que le ciment ?

Vieux de plusieurs siècles, le ciment est constitué d’eau et d’un mélange de calcaire et d’argile. Il est indispensable sur n’importe quel chantier de construction d’une maison, pour ses propriétés liantes.

Comment faire du ciment ?

Le ciment est un matériau en poudre. Sa fabrication se fait grâce à six étapes essentielles :

  1. On extrait le calcaire et l’argile de carrières rocheuses.

  2. On lisse le mélange afin qu’il ait une consistance homogène.

  3. On laisse sécher le mélange pour favoriser la réaction chimique qui se déroule au cours de la cuisson.

  4. On chauffe le tout à 1400 °C pour obtenir un résultat en grain.

  5. On fait sécher le mélange après cuisson.

  6. On broie le tout pour obtenir au final une poudre de ciment.

Sur le chantier, la poudre de ciment sera mélangée à l’eau, de manière à être utilisée.

Comment choisir et utiliser son ciment ?

Vendu en magasin et sur internet, sous forme de poudre, sa consistance devient pâteuse au contact de l’eau puis durcit après séchage. Telle une colle en poudre, le ciment assemble les éléments entre eux.

Il est impératif de choisir un sac de ciment comportant la mention NF. Gage de qualité, cela vous assure que votre ciment respecte bien les normes françaises en vigueur.

Les quantités à respecter pour fabriquer un bon ciment varient grandement selon le type de produit que vous achetez. Nous vous conseillons donc vivement de lire et suivre les instructions données sur votre paquet afin d’être sûr de réussir votre ciment.

À savoir : le ciment permet entre autres de réaliser une chape, dont la méthode de réalisation est détaillée ici.

Des maçons professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux >>

Qu’est-ce que le mortier ?

Le mortier est un matériau réalisé à partir de ciment.

Pour obtenir un mortier, on mélange du sable, de l’eau et une poudre de ciment. Le mortier peut également se constituer d’autres composantes qui lui donnent des caractéristiques bien spécifiques (par exemple la résistance à l’eau pour le mortier hydrofuge).

Il existe donc différents types de mortier, dont les propriétés varient selon le matériau avec lequel on le prépare (et selon leurs doses).

La principale qualité du mortier, quel qu’il soit, est de permettre d’assembler les matériaux entre eux. Ainsi, il est utilisé pour maintenir des briques ou des carreaux entre eux. Il peut également être appliqué comme enduit sur les murs pour les protéger.(Faites chiffrer gratuitement vos travaux par des professionnels proches de chez vous)

Qu’est-ce que le béton ?

Comme le mortier, le béton contient lui aussi de l’eau, du sable et du ciment. Mais il se différencie du mortier, car il contient, en plus, des cailloux.

Réaliser soi-même son mélange de béton n’est pas toujours facile, mais cela n’est pourtant pas impossible.

Plus qu’un simple liant, le béton est polyvalent et peut intervenir, entre autres, dans les situations suivantes :

  • Pour les fondations d’une maison : grâce à sa capacité à résister à de fortes pressions.
  • Pour des éléments de structure : comme des poutres ou des dalles
  • En tant que plancher : un béton lissé offre un rendu uniforme et brillant à vos sols.
  • En décoration : avec le béton imprimé par exemple, qui permet d’imiter un revêtement de pierre sur le sol d’une terrasse par exemple

Vous connaissez désormais la différence entre ciment, mortier et béton.

Nous vous invitons maintenant à mettre vos connaissances en pratique en suivant les étapes de réalisation d’une dalle de béton pour garage. N’hésitez pas à consulter notre méthode complète pour plus d’informations !