Artisan réalisant chape ciment

Difficile de se prétendre maçon si on ne sait pas poser une chape de ciment ! Indispensable à la plupart des travaux de maçonnerie, la chape de ciment est un élément nécessaire pour aplanir un sol et y poser un revêtement. De ce fait, mieux vaut savoir réaliser une chape quand on souhaite pratiquer l’auto-construction. Nous vous proposons justement une méthode complète pour faire une chape de ciment de A à Z.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Le rôle de la chape de ciment

Difficile d’expliquer comment poser une chape sans rappeler les fonctions de cette construction. Rappelons donc ici que la chape est une couche de mortier relativement peu épaisse, qui va être posée directement sur votre dalle de béton.

On posera généralement une chape quelques semaines après avoir coulé une dalle de béton. La chape va vous permettre d’aplanir la surface, puis de poser un revêtement de sol, comme le carrelage, le plancher ou même un lino.(Faites chiffrer gratuitement vos travaux par des professionnels proches de chez vous)

Méthode de réalisation d’une chape de ciment

Vous souhaitez vous occuper seul de la pose de votre chape de ciment ? Dans ce cas, il sera indispensable de respecter une méthode rigoureuse. Voici les différentes étapes indispensables pour faire sa chape de ciment :

1. Préparer le support

Généralement, on fait sa chape de ciment au moins 10 jours après la pose de sa dalle. Il arrive même, sur certains chantiers, que cela se fasse plusieurs semaines après les travaux.

Dans tous les cas, il est indispensable de bien préparer le sol avant de réaliser une chape. En effet, toute irrégularité du sol risquerait d’avoir des conséquences sur la planéité de votre chape.

Avant la réalisation d’une chape, il vous faudra également humidifier le sol.

2. La prise de mesures

Avant de faire votre chape, prenez le temps de prendre vos mesures. Il vous suffit pour cela de déterminer la hauteur nécessaire pour votre sol, puis de marquer l’ensemble des murs à l’aide d’un trait parfaitement droit. Vous utiliserez à cet effet une règle en aluminium et un niveau.

N’oubliez pas l’importance de vos mesures. C’est elles qui vont déterminer si votre chape sera réussie ou non. Au passage, prenez bien soin de vérifier que la future chape ne gênera pas l’ouverture des portes !

Des maçons professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement la réalisation de votre chape >>

3. La préparation de la pièce

En vous fiant au trait que vous avez tracé, vous allez pouvoir poser et fixer votre bande de désolidarisation périphérique le long du mur. Prenez bien soin de ne pas dépasser ce trait.

La bande périphérique va jouer le rôle de joint de dilatation entre le mur et la chape, ce qui permettra d’éviter les fissures et déformations.

Une fois la bande périphérique fixée, disposez un film polyane sur le sol.

4. La réalisation de la chape en ciment

Il est enfin venu le temps de poser votre chape. Pour commencer, vous allez devoir préparer votre mortier. Tout comme la préparation d’un béton, il vous faudra utiliser une bétonnière, et bien calculer les quantités nécessaires.

Vous allez commencer par disposer des lattes en bois tout au long de la pièce, à un mètre d’intervalle l’une de l’autre. Elles vous serviront d’appui pendant les travaux. Les lattes doivent être soutenues par un peu de mortier, de manière à représenter la hauteur du sol quand il sera terminé.

Une fois les lattes préparées, vous allez pouvoir couler votre chape. Commencez systématiquement par le côté opposé à la porte, de manière à pouvoir disposer d’un point de sortie.

Les lattes de bois vont vous permettre de circuler dans la pièce. Vous les enlèverez au fur et à mesure de la réalisation. Une fois une latte enlevée, pensez bien à recouvrir son ancien emplacement à l’aide d’un peu de ciment.

Au fur et à mesure des travaux, utilisez votre taloche et votre truelle pour lisser et uniformiser la surface de votre chape.

Il est indispensable de bien prendre le temps de lisser votre chape durant la pose. En effet, la chape de ciment se fait en une seule fois… Vous n’aurez droit à aucune retouche !

5. Le séchage

Une fois votre chape coulée, vous allez devoir attendre une semaine par centimètre de chape avant de pouvoir y circuler à nouveau. Il pourrait donc falloir plusieurs semaines pour laisser sécher des chapes de ciment très épaisses.

Ne négligez jamais le temps de séchage, car vous risqueriez d’abîmer la chape de ciment si vous ne lui laissez pas le temps de se fixer. Le séchage participe en effet au succès de votre chantier.

Votre chape de ciment est terminée ! Et si vous souhaitez en découvrir plus sur les travaux de maçonnerie, pourquoi ne pas cliquer ici pour découvrir notre méthode de pose d’un béton lissé ?

Vidéo : Comment faire une chape ?