Tout savoir sur le joint de dilatation

Le joint de dilatation permet de préserver une infrastructure. En effet, le joint de dilatation de béton sert à absorber les variations de dimensions de la dalle de béton. Le joint de dilatation pour dalle de béton extérieur est recommandé, notamment pour les grandes surfaces. Le joint de dilatation pour terrasse permet d’avoir une dalle avec des panneaux indépendants et solides.

Exigez vos devis gratuits de travaux de maçonnerie

Joint de dilatation : qu’est-ce que c’est ?

À l’instar de plusieurs matériaux, le béton est susceptible de se dilater et de se rétracter selon les variations climatiques. Les dalles de béton finissent par se déplacer légèrement et s’entrechoquer sous l’effet de la chaleur et du froid. Pour éviter cela, il est fortement recommandé d’appliquer des joints de dilatation.

Le joint de dilatation est l’espace entre deux structures en béton. Celui-ci est d’environ 4 cm. Il a pour rôle d’absorber l’expansion des dalles en béton ou des chapes sous l’effet des variations climatiques. Le joint de béton doit être mis en place tous les 20 ou 30 mètres en fonction du DTU.

La pose du joint de dilatation est de mise pour les structures mitoyennes et les grandes surfaces, dont la superficie dépasse les 40 m². À cet effet, le joint de dilatation ne s’applique pas généralement aux petites structures. L’espace entre les structures se comble avec des matériaux résistants pouvant se comprimer. D’habitude, on utilise des couvre-joints en caoutchouc, en silicone, en acier, en plastique ou en aluminium.

Gratuit : devis pour vos travaux de maçonnerie

Comment se pose un joint de dilatation ?

Le joint de dilatation est placé dans la dalle avant le coulage du béton. La pose de joint de dilatation pour terrasse ou pour chape est assez facile. Il vous suffit de suivre quelques étapes indispensables.

1- La préparation de la surface

Le joint de dilatation doit être placé dans la fouille avant de couler le béton. La première étape concerne le quadrillage en positionnant un coffrage, en ajoutant un hérisson et en le tassant. Ensuite, vous devez poser une large bande de films polyane pour prévenir les remontées d’eaux capillaires vers l’intérieur du béton. Pour définir l’emplacement des joints de dilatation, posez un marqueur ou tirez un trait sur chaque endroit où les installer.

2- L’installation du joint de dilatation

L’étape suivante consiste à disposer les joints aux endroits marqués, puis à les immobiliser à l’aide de petits plots de ciment. Vous devez laisser ces derniers durcir avant de couler le béton. Vous pouvez également utiliser des pierres plates pour fixer le joint. Évitez surtout d’utiliser une planche. Cette dernière risque de gonfler sous la pression du béton et d’occasionner des microfissures en surface.

3- L’armature du béton

Après avoir installé le joint, mettez en place votre treillis soudé. Ce dernier sert d’armature à la dalle de béton. Évitez, dans la mesure du possible, de ne pas mettre en contact le treillis soudé et le joint de dilatation. Pour cela, posez l’armature sur de petites cales de bois d’environ 3 à 5 cm de hauteur. La pose de joint de dilatation n’est pas si difficile, mais elle doit être bien réfléchie et se conformer au DTU.

Demandez plusieurs devis pour vos travaux de maçonnerie

Quels sont les avantages du joint de dilatation ?

Même si la pose de joint de dilatation n’est pas toujours nécessaire, il peut servir de garantie à la solidité d’une dalle en béton. En effet, l’usage d’un joint de dilatation offre de nombreux avantages, à savoir :

  • Présenter une robustesse à toute épreuve : il reste efficace en dépit de la température.
  • Participer à la préservation de l’état d’origine du bâtiment,
  • Ne pas céder le moindre centimètre à toute forme de fissurations, cassure de dalle en béton,
  • Participer à diviser en de petits panneaux indépendants la surface de la dalle,
  • Aider à résister de manière efficace à toute pression du vent,
  • Permettre également de réduire les chocs engendrés par les éventuelles vibrations.

Pour profiter de ces atouts, vous devez respecter minutieusement toutes les techniques encadrant les applications d’un joint de dilatation.