Savoir choisir la bonne chape pour ses travaux

Quelques travaux de maçonnerie de la maison sont accessibles à tous. Quand il s’agit d’intervenir sur les sols, il est souvent question de chapes. Il y en a 3 types principaux qu’il faut connaître afin de les utiliser comme il faut. Le prix de ces chapes varie d’un produit à un autre, mais également d’une catégorie à une autre. Zoom sur la chape dans cet article.

Devis gratuits pour vos petits travaux de maçonnerie

La chape liquide : coût et conseils d’utilisation

La chape liquide est utilisée pour le ragréage de sol avant la pose d’un revêtement en carrelage par exemple. La composition de ce mortier à base de ciment ou d’anhydrite fait que quand il est mélangé à l’eau, il prend une consistance très liquide. Son appellation est également chape fluide. Pour ce qui est de l’utilisation, la chape liquide convient que cela soit en construction neuve qu’en rénovation. Il vous servira pour le nivelage et surtout pour le ragréage.

La chape liquide n’est pas commercialisée sous forme liquide. Vous la trouverez sur le marché sous forme de poudre en sac. Vous avez donc à la mélanger pour l’utiliser chez vous. D’une manière générale, il est conseillé d’utiliser la chape liquide dans les 20 minutes qui suivent. Pour ce qui est du prix, un sac de 25 kg vous est proposé entre 15 à 20 euros.

Obtenez gratuitement des devis pour vos petits travaux de maçonnerie

La chape béton et ses caractéristiques

La chape est une couche essentielle dans la finition d’une dalle béton. La chape béton et la dalle béton sont souvent confondues. Pourtant, elles ne sont pas du tout les mêmes. Comme la chape liquide, la chape sert à égaliser un support qui présente des problèmes de nivelage. La chape béton sert également à boucher les trous et les aspérités se trouvant sur le sol. Elle sert à donner une certaine planéité.

Vous pouvez réussir à faire du béton vous-même comme un grand. Cependant, vous pouvez également profiter du prêt à utiliser. Mais avant tout, il faut faire la différence entre dalle et chape béton.

Différents composants

Une dalle béton est un mélange de gravier, de ciment, de sable et d’eau. C’est le béton à proprement parler. Une chape béton utilise les mêmes composants, sauf le gravier.

Différences de rôles

La dalle béton permet de mettre en œuvre des structures solides, elle est souvent armée. Quant à la chape, elle sert souvent comme support de revêtements. Elle doit faire entre 3 à 6 cm d’épaisseur.

Différences de prix

Le prix de la chape béton oscille entre 15 à 30 €. Pour ce qui est de la dalle béton, le prix varie entre 50 à 80 €.

Comparez plusieurs devis pour vos petits travaux de maçonnerie

La chape sèche : une chape pas très connue

Il y a différents choix de chapes sèches, leur utilisation diffère selon le type de rénovation à faire. Effectivement, la chape sèche est la moins connue de toutes, mais elle est pourtant l’idéal dans le cadre d’une rénovation. Elle permet de préparer votre sol très rapidement et elle se présente comme le moyen le plus plébiscité pour arranger les problèmes de nivelage trop important. Son usage est surtout conseillé dans le cadre d’une rénovation.

La chape sèche à l’avantage d’être très facile à poser et ne nécessite pas l’utilisation d’eau. D’un autre côté, son temps de séchage est très rapide. Il faut en moyenne compter entre 12 et 24 heures seulement. Il existe deux types de chapes sèches :

  • La chape sèche granulat : il est conseillé d’utiliser la chape en granule pour niveler les supports en rénovation.
  • La chape sèche en panneaux : cette chape est souvent en plâtre, mais elle existe également en bois et en gypse.

Le prix des granulés au m² oscille entre 4 et 10 euros. Pour ce qui est de la chape sous forme de panneaux, le prix est plus élevé au m² avec une fourchette 15 – 25 euros. Avec le prix de pose, la chape sèche peut coûter jusqu’à 50 € au m².