Budget à préparer pour le béton autoplaçant

Le béton autoplaçant s’obtient en ajoutant des adjuvants au béton classique. En utilisant du béton fluide autoplaçant, vous éviterez la création de bulles qui réduit la solidité et la résistance du béton à la compression. Le coffrage en béton autoplaçant assure un rendu plus esthétique d’un béton traditionnel. Le prix au m³ d’un béton autoplaçant est généralement plus élevé qu’un béton classique.

Demandez des devis gratuits pour votre fondation

Conseils d’utilisation du béton autoplaçant

Le béton autoplaçant s’adapte surtout à une construction horizontale. Il est donc plus difficile d’acquérir du BAP pour une construction verticale. Il y a certaines précautions à prendre pour utiliser du béton autoplaçant afin de couler une dalle plane. La première concerne l’étanchéité. En effet, l’étanchéité du coffrage de béton autoplaçant doit être parfaite pour que le béton fluide ne coule pas hors du coffrage par les petits interstices. En outre, le BAP, même fibré, doit impérativement être coulé sur treillis ferraillés en zone de construction parasismique. Il est également déconseillé d’ajouter de l’eau à la composition du BAP.

Concernant la mise en œuvre, il est conseillé de disposer de trois personnes minimum sur le chantier lors du coulage de BAP. Pour cause, il y a certaines étapes à réaliser, à savoir :

  • Le passage de la barre de répartition du béton sur la zone de coulage,
  • Le lissage au balai antibulles,
  • La pulvérisation de produit de finition.

Pour finir, puisque le BAP est préparé en central, il convient de vérifier au préalable que les camions-toupies et la pompe à béton peuvent accéder facilement au chantier.

100 % gratuit : devis pour votre fondation

Comment mettre en œuvre un béton autoplaçant ?

La mise en œuvre du béton autoplaçant est grandement facilitée grâce à son importante fluidité.

Composition du béton autoplaçant

Ce type de béton est caractérisé par son volume de pâte élevé. Effectivement, cela permet d’éloigner les granulats présents dans la composition et de limiter les frottements. C’est ce qui rend le mélange plus fluide et facilite le remplissage des coffrages. Pour améliorer sa solidité et assurer une certaine maniabilité, on ajoute des minéraux millimétriques en grande quantité. Enfin, les adjuvants sont indispensables à la composition des BAP. Veillez à bien respecter les dosages. 

Mise en œuvre du béton autoplaçant

Pour mettre en œuvre le BAP correctement, il faut entrevoir des coffrages étanches et rigides pour résister à la poussée du béton autoplaçant. Il convient également de bien gérer la vitesse de coulage. Cette dernière ne doit pas être excessive pour éviter la formation de bulle d’air. En même temps, vous devez limiter la hauteur de chute de béton lors du coulage. Quand il est encore frais, pensez à protéger le béton au moyen de cures pour empêcher l’eau de s’évaporer trop vite au risque de créer des fissures.

Béton autoplaçant : pour quels usages ?

Le béton autoplaçant peut être utilisé aussi bien pour une construction verticale qu’horizontale. Il est la plupart du temps retrouvé dans les constructions au sol comme les :

  • Fondations,
  • Dalles et planchers,
  • Poteaux, poutres et voiles,
  • Radiers,
  • Planchers chauffants, etc.

Ce type de béton convient particulièrement à la réalisation d’ouvrages pour lesquels la mise en œuvre d’un béton traditionnel est délicate. Il peut s’agir d’une structure possédant des densités de ferraillage importantes, des formes et des géométries complexes, etc.

Exigez plusieurs devis gratuits pour votre fondation

Prix du béton autoplaçant

Le tableau ci-dessous vous montre un exemple du prix au m³ du béton autoplaçant :

DésignationPrix
Béton autoplaçant hors livraisonEntre 110 euros et 130 euros le m³
Livraison par camion-toupie sans pompe à bétonEntre 50 euros et 100 euros le m³
BAP sur une surface de 15 cm d’épaisseurEntre 100 euros et 200 euros le m³

Le prix du béton autoplaçant est plus élevé que celui d’un béton classique. Il dépend, entre autres, du volume de béton utilisé pour la réalisation d’un ouvrage quelconque. C’est pourquoi le prix du BAP est calculé au m³.