Artisan fabriquant béton

La base de tous travaux de maçonnerie est clairement le dosage du béton ! Savoir préparer un béton ou un mortier sera en effet indispensable à n’importe quel maçon, ou à quiconque désirerait se lancer dans de tels travaux. Pour vous guider dans le dosage d’un mortier, Travaux Maçonnerie vous propose une méthode très simple pour faire un béton bien dosé, et de qualité !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Différencier béton et mortier

Avant de vous expliquer comment doser un béton, il est important de faire une distinction essentielle entre le béton et le mortier. Le dosage du béton et le dosage du mortier sont très semblables, néanmoins, ce sont deux produits différents dans leur utilisation.

Couler un béton vous permettra uniquement de poser des fondations. Le béton est en effet un mélange de sable, de ciment, d’eau et de gravier, qui permet de couler des fondations ou encore déposer un poteau. Pour lier des parpaings entre eux, on utilisera un mortier, qui est uniquement un mélange de sable, d’eau et de ciment.

Chacune de ces substances nécessite un dosage spécifique, de manière à être conçue dans une bétonnière.

Avant de préparer un béton ou un mortier, il sera important d’estimer la quantité dont vous avez besoin pour vos travaux. Plus vous travaillerez le béton et plus vous serez capable d’estimer précisément les quantités pour chaque type de travaux.(Faites chiffrer gratuitement vos travaux par des professionnels proches de chez vous)

Doser un béton ou un mortier

Il ne faut pas toujours se fier aux dosages indiqués sur les sacs de ciment. La préparation du béton n’est pas une science, et chaque maçon aura son propre dosage.

Dosage de béton en volumes

Pour réussir un béton, le plus simple est de fonctionner en « volumes », ce qui vous permettra de doser un béton sans outils de mesure précis. Les dosages que nous recommandons sont :

  • Dosage d’un mortier : 1 volume de ciment, 3 à 4 volumes de sable et un demi-volume d’eau.
  • Dosage d’un béton : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, trois volumes de gravier et un demi-volume d’eau (on utilise la « règle 1, 2, 3 » comme moyen mnémotechnique).
  • Dosage de béton de fondations : pour des fondations, on remplacera la règle 1, 2, 3 par une règle 1 (ciment), 2,5 (sable) et 3,5 (gravier).

Ces « recettes » fonctionneront quel que soit votre volume. Attention cependant à ne pas préparer trop de béton d’un coup, sans quoi il risque de sécher avant que vous ne l’utilisiez. Pensez bien également à vider la bétonnière pour ne pas que le béton sèche à l’intérieur.

Des maçons professionnels de votre région vous chiffrent gratuitement vos travaux de béton >>

Quantité de matériaux à acheter par m3 de béton

L’une des difficultés de la préparation d’un béton ou d’un mortier est l’achat des matériaux. Il vous faut en effet acheter suffisamment de graviers, de ciment et de sable pour faire l’ensemble du béton ou du mortier dont vous avez besoin.

Voici les quantités de matériaux à acheter pour obtenir un mètre cube de produit :

  • Pour 1m3 de mortier : il vous faudra acheter 400 kg de ciment et 1400kg de sable.
  • Pour 1m3 de béton: il vous faudra acheter 350kg de ciment, 680kg de sable et 1175kg de graviers.
  • Pour 1m3 de béton de fondation : il vous faudra acheter 300kg de ciment, 720kg de sable et 1165kg de graviers.

Il faut savoir qu’un mètre cube de mortier vous permettra de couvrir environ 50m2 de murs. Un mètre cube de béton pourra quant à lui remplir… un mètre cube ! Il faudra donc calculer le volume de vos fondations pour connaître le volume de béton nécessaire à vos travaux.

La bonne texture pour le béton

L’une des erreurs les plus courantes pour rater un béton est tout simplement d’ajouter trop d’eau. Même certains maçons professionnels sont parfois tentés d’ajouter plus d’eau que de raison, ce pour quoi il est indispensable de s’en tenir au bon dosage d’un béton.

Notez que la texture d’un béton peut déterminer s’il est réussi ou non. Votre béton devra ainsi être mou, mais sans être liquide. Contrairement à ce que certains pensent, le béton ressemble davantage à une pâte légèrement collante qu’à un liquide. Un bon béton aura donc tendance à accrocher légèrement à son support, et non pas à couler.

Vidéo: Comment réaliser du béton et du mortier