Tout savoir sur le béton armé

Le béton armé est utilisé dans plusieurs éléments d’une construction comme les poutres, les dalles, les fondations et autres. La fabrication d’une dalle en béton armé ou d’une plaque béton armé est très facile. Il vous suffit de respecter la masse volumique du béton armé selon l’épaisseur nécessaire. La fabrication d’un béton armé suit le même principe que celui d’un béton simple.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de maçonnerie

Le béton armé : c’est quoi ?

Peu de personnes savent ce qu’est un béton armé. Il s’agit d’un procédé de construction assez simple. Il consiste à fabriquer du béton simple et de l’associer à une armature en acier, d’où son appellation béton armé. Concrètement, le béton armé se fait à base de béton tout ce qu’il y a de plus traditionnel, coulé sur une armature d’acier. Il faut savoir que le béton seul ne pourra pas supporter de grandes forces de compression au risque de se briser. Armé d’acier, le béton sera en mesure de renforcer la structure et d’assurer sa résistance. C’est la raison pour laquelle la plupart des fondations, des poutres ou des murs porteurs utilisent du béton armé.

Pour réussir la fabrication d’un béton armé, il faut tout miser sur sa composition, son dosage et la technique de coulage. Sachez que la mise en place du béton armé est assez technique. Il est donc conseillé de faire appel à des maçons professionnels pour assurer la tâche.

Plusieurs devis gratuits pour vos travaux de maçonnerie

Comment se fabrique un béton armé ?

Concevoir du béton armé se fait étape par étape en commençant par mesurer la surface à combler, puis d’acheter la quantité nécessaire en fonction de vos besoins.

1- Réaliser le coffrage

La première étape consiste à mettre en place avec soin le coffrage, incluant la peau du coffrage, l’ossature et le système de serrage. Le coffrage doit être capable de supporter la pression du béton sans se déformer. Vous devez faire en sorte qu’il soit à la hauteur de vos murs. Pour cela, vous pouvez utiliser des moules de coffrage de haute qualité pour obtenir un excellent parement d’ouvrage. Enfin, serrez-les convenablement afin que le béton coulé puisse garder sa position.

2- Installer l’armature d’acier

L’étape suivante est la mise en place de l’armature à l’intérieur du coffrage en utilisant des cales d’enrobage. Ces derniers permettront un bon écartement de l’armature du fond ou du coffrage et par la même occasion, obtenir un parfait enrobage de l’armature en béton. Les barres de fer doivent être déposées de manière parallèle les unes aux autres. Plus il y a d’acier, plus l’armature sera efficace.

3- Couler le béton

Sachez que le fer en béton doit être recouvert d’au moins 3 cm pour éviter l’oxydation du fer à cause de l’eau. Dans un milieu plus agressif, l’écart conseillé est de 4 à 5 cm. Tout d’abord, il faut couler 1/3 cm de béton, puis de déposer les barres d’acier. Ensuite, vous devez couler à nouveau 1/3 de béton et ainsi de suite jusqu’à ce que le béton soit à la quantité recherchée.

Devis 100 % gratuit pour vos travaux de maçonnerie

Conseils pour réussir un béton armé

La première chose à savoir concerne la composition du béton. En règle générale, le béton est composé de ciment, d’eau et de gravier plus ou moins fins. Vous pouvez le fabriquer soit à la main soit à l’aide d’une bétonnière. Pour réussir votre béton, le plus simple est de mesurer en volume ou en seau, plutôt qu’en litre ou en kilo. Évitez à tout prix de mettre trop d’eau. En général, le volume d’eau nécessaire doit correspondre à la moitié du ciment utilisé. De même, sachez que plus le gravier est humide, moins il faut d’eau.

En outre, vous devez éviter de gaspiller trop de béton d’un coup, au risque de le sécher avant d’être complètement utilisé. Enfin, vous devez savoir que l’ajout de certains adjuvants comme l’antigel, l’hydrofuge, les colorants et autres permet d’améliorer la qualité du béton.