ciment

Savoir faire du ciment est un indispensable quand on s’attaque à des travaux de maçonnerie, comme la réalisation d’un mur. Cependant, tout le monde ne sait pas forcément comment réaliser un ciment pour ses travaux. Pour vous aider en la matière, nous vous en disons plus sur le dosage du ciment et sur les meilleures manières de préparer son ciment durant les travaux de maçonnerie.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Matériel pour faire du ciment

Il est difficile de s’attaquer à la construction d’un mur ou à des travaux de maçonnerie sans savoir comment faire du ciment.

Le ciment est un liant indispensable en maçonnerie. Pour réaliser du ciment, vous allez avoir besoin du matériel suivant :

  • Du sable (parfois optionnel),
  • Du ciment,
  • Une auge à mortier,
  • De l’eau.

Le ciment est un liant assez facile à réaliser, et qui nécessite simplement de bien maîtriser les dosages.

À savoir : le ciment est vendu sous la forme de poudre. Il s’agit d’une préparation minérale à base de calcaire et d’argile, chauffée à très haute température. Lorsqu’on parle de « faire du ciment », on parle en réalité de réaliser un mortier à base de ciment.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux)

Réussir le dosage du ciment

Pour faire du ciment de qualité, tout est dans le bon dosage entre le sable, l’eau et la préparation pour ciment. Tout comme c’est le cas avec le dosage du béton (qui pour rappel est un mélange de ciment, de sable et de gravier), le dosage va jouer un rôle important dans les caractéristiques du ciment obtenu.

Comment faire du ciment ?

La réalisation d’un ciment est somme toute assez simple, et passe par les étapes suivantes :

  1. Placez du ciment en poudre dans une auge à mortier.

  2. Ajoutez du sable par-dessus le ciment.

  3. Versez l’eau sur la préparation.

  4. Mélangez à la truelle.

Vous devez obtenir un mortier homogène, qui ressemble à une pâte plutôt qu’à une solution liquide.

À savoir : le ciment est irritant pour les mains, d’où l’importance de travailler avec une truelle, des lunettes de protection et des gants de travail.

Des maçons professionnels de votre région chiffrent gratuitement votre chantier >>

Le dosage du ciment

Le dosage de vos différents matériaux va dépendre du type de mortier qui vous intéresse. On peut utiliser du ciment pour des réparations, des jointements ou encore comme mortier.

Voici quelques conseils de dosage du ciment :

  • Pour de la barbotine : mélangez un volume de ciment et un demi-volume d’eau. Cette préparation permet de parfaire des joints ou être utilisée entre deux couches de béton ou d’enduit.
  • Pour un mortier de réparation : mélangez 3 volumes de ciment pour un volume d’eau, sans sable.
  • Pour un mortier : mélangez 1 volume de ciment, 2 à 3 volumes de sable et un tiers ou la moitié d’un volume d’eau.

Pour de petites quantités, vous pouvez mélanger à la truelle dans un petit récipient de chantier. Si vous cherchez à réaliser une chape de ciment (comme présenté ici) ou à entamer de lourds travaux, mieux vaut louer une bétonnière, ou vous faire livrer un ciment déjà préparé.

Consultez systématiquement votre paquet de ciment. Très souvent, il y est indiqué les dosages à respecter, selon le type de mortier qui vous intéresse.

Comment faire du ciment à la main ? La méthode vidéo

Besoin d’explications plus concrètes pour faire un mortier à la main ? Dans cette vidéo, découvrez comment faire un ciment en quantité raisonnable dans une brouette, à l’aide d’une simple pelle :

Vous savez désormais tout ce qu’il faut connaître pour réaliser un mortier de qualité à base de ciment !

Et si vous avez encore du mal à faire la différence entre le ciment, le mortier et le béton, cette explication complète devrait vous éclairer !