Artisan construisant un mur

L’une des tâches les plus courantes d’un maçon est bien entendu de construire un mur. Mais il arrive que des particuliers cherchent également à faire ce type de prestations. Aujourd’hui, Travaux Maçonnerie vous présente donc une méthode de construction d’un mur complète, étape par étape. C’est l’occasion de découvrir comment construire un mur et de s’assurer de sa solidité.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Construction d’un mur : mises en garde

Nous tenons à rappeler que bâtir un mur nécessite un minimum de connaissance en travaux de maçonnerie. Évitez de vous lancer dans un tel projet si vous n’avez jamais bricolé et que vous n’avez aucune idée de la difficulté de tels travaux.

Si vous avez besoin de faire construire un mur mais que vous ne vous sentez pas de taille à faire les travaux, n’hésitez pas à demander des devis de maçon grâce à notre site internet !(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour vos travaux)

Construire un mur : notre méthode

La construction d’un mur est la base de toute construction. Mais, pour la réussir, il faut disposer d’une technique adaptée et ne rien oublier. Voici la méthode à suivre, étape par étape :

  1. Choisir les matériaux : le début de construction d’un mur consistera à choisir les matériaux. Le choix d’un type de pierres ou de briques jouera pour beaucoup dans la méthode de construction. Vous penserez donc à vous renseigner précisément sur les matériaux qui vous intéressent.

  2. Tracez vos repères : on ne construit pas un mur sans se fier à des mesures précises. Vous commencerez par délimiter le périmètre de votre mur à l’aide de piquets et de ficelle. Vous devez tracer clairement le futur emplacement de votre mur.

  3. Creuser les fondations : un mur ne serait rien sans de solides fondations ! Vous commencerez par creuser les fondations le long de votre ligne. La largeur de vos fondations doit mesurer deux fois celle du futur mur. La profondeur sera généralement d’une cinquantaine de centimètres (tout dépend de votre région). Une fois les fondations creusées, nivelez-les à l’aide d’un rouleau.

  4. Couler les fondations : les fondations seront constituées de béton et de ferraillage. Vous commencerez par couler une ligne de quelques centimètres de béton, de manière à y maintenir le ferraillage. Une fois le béton sec coulez directement les fondations pour obtenir une surface parfaitement plane.

  5. Construire le mur : une fois les fondations sèches, l’édification du mur peut commencer ! On travaillera rangée par rangée, en commençant par étaler une généreuse couche de mortier. Les parpaings sont toujours posés alvéoles vers le bas. À chaque nouvelle rangée, pensez à vérifier le niveau à l’aide d’un niveau à bulle, avant d’étaler une nouvelle couche de mortier. N’oubliez pas que chaque rangée de brique est décalée par rapport à la précédente (on parle de croiser les joints). De ce fait, vous aurez certainement à couper certaines briques.

  6. Les finitions : une fois le mur terminé, il ne vous reste plus qu’à appliquer une couche de finition. Généralement, on optera pour du crépi ou de l’enduit, qui offrent les meilleurs rapports qualité/prix. Ne négligez pas la finition d’un mur, car un mur sans revêtement risque d’être plus sensible aux intempéries.

Des maçons professionnels locaux vous indiquent gratuitement vos travaux >>

Nos conseils pour construire un mur

Pour terminer, voici quelques conseils supplémentaires pour vous assurer que votre mur reste en place et soit solide :

  • Préférez construire un mur à la mi-saison. On évitera absolument les périodes de gel (impossible de creuser des fondations dans un sol gelé) ou une météo trop ensoleillée (le soleil risquant de ne pas laisser le temps au mur de sécher).
  • Évitez les mortiers prêts à l’usage, qui sont bien plus coûteux que ceux que vous préparez vous même.
  • Ne faites pas l’erreur de préparer tout votre mortier en un coup : il risquerait de sécher avant même que vous l’ayez appliqué.
  • Utilisez une truelle pour imprégner le mortier dans les joints. Ne soyez jamais avare sur la quantité de mortier à poser.
  • Ne montez jamais plus de sept rangs de briques dans le même temps. Une fois que vous avez atteint cette hauteur, laissez le mur sécher avant de reprendre l’ouvrage.

Vidéo: Construction d’un mur en briques