abattre cloison

Abattre une cloison est nettement plus simple que de s’attaquer à un mur porteur. Malgré tout, mieux vaut suivre une certaine méthode quand on décide de casser des cloisons. Si vous souhaitez casser un mur non porteur pour refaire votre aménagement intérieur, notre méthode complète devrait vous guider !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

À savoir avant de casser un mur non porteur

En premier lieu, rappelons que seule une cloison (c’est-à-dire un mur non porteur) peut être démolie sans passer par une entreprise de démolition.

Il existe différentes manières de vérifier si un mur est porteur ou non :

  • L’idéal est de consulter les plans de la maison pour connaître l’emplacement des murs porteurs.
  • Un mur qui sonne creux est forcément une cloison, de même qu’un mur de moins de 10 centimètres d’épaisseur.
  • Il peut être délicat de discerner un mur porteur d’une cloison en briques. Dans le doute, faites appel à un bureau d’études techniques.

Il ne faut jamais casser un mur porteur sans faire intervenir des professionnels, car ouvrir ou démolir un mur porteur peut endommager l’intégrité d’une maison, et entraîner un problème structurel.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour des travaux d’abattement de cloisons)

Matériel pour abattre une cloison

Si vous êtes certain à 100 % que vous avez affaire à un mur non porteur, voici le matériel à réunir pour l’abattre :

  • Un crayon et une règle de maçon,
  • Un détecteur de métaux,
  • Des bâches de protection,
  • Une masse,
  • Un marteau (ou une massette),
  • Une tronçonneuse à disque.

Pensez également à porter une tunique de travail, un casque de chantier, des gants de protection, des lunettes de protection et un masque.

Des maçons professionnels de votre région chiffrent gratuitement l’abattement de vos cloisons >>

Comment casser une cloison ?

Pour réussir à abattre un mur non porteur, il est important de travailler avec méthode. Si ce type de travaux n’est pas trop complexe, il nécessite malgré tout beaucoup d’attention.

Voici les différentes étapes à suivre pour casser une cloison :

1) Préparer le chantier

Il est important de noter que casser un mur non porteur est une tâche salissante. La destruction du mur va soulever beaucoup de poussières et de débris.

En conséquence, il est intéressant de bien préparer la pièce :

  • Idéalement, mieux vaut vider la pièce de ses meubles.
  • Pensez à poser une bâche de protection en plastique pour protéger les sols.
  • Juste avant l’opération, il peut être utile de calfeutrer les portes de la pièce à l’aide de ruban adhésif, pour éviter que les poussières ne pénètrent dans le reste de la maison.
  • Pensez à protéger également la pièce vers laquelle vous ouvrez le mur.
  • Ayez le réflexe de retirer les plinthes des deux côtés du mur, ou tout autre accessoire qui pourrait vous déranger.

Il est également indispensable de vérifier que la cloison ne contient pas de fils électriques ou de canalisations. Passez un détecteur de métaux dans le mur pour vérifier que vous pouvez le casser sans danger.

Si le détecteur détecte quelque chose, marquez l’emplacement des câbles ou des tuyaux directement sur le mur, pour être certain de ne pas les percer.

Si vous travaillez sur un mur qui contient des câbles électriques (ce qui sera le cas si le mur comporte une prise ou un interrupteur), coupez le courant avant de débuter les travaux.

Notre conseil : si vous travaillez sur un plancher, utilisez de vieilles couvertures bien épaisses pour le protéger des chutes de débris.

2) Prendre les mesures

Avant de réaliser une ouverture dans un mur non porteur, il est important de prendre vos mesures. Vous allez commencer par marquer l’emplacement de l’ouverture sur le mur :

  • Retirez les revêtements muraux sur l’intégralité du mur.
  • À l’aide d’un crayon et d’une règle de maçon, marquez l’emplacement de l’ouverture.

Cette étape est particulièrement importante si vous souhaitez ouvrir la cloison, et non pas la retirer entièrement.

Si vous le souhaitez, cette vidéo vous explique en détail comment faire une ouverture propre et nette dans un mur en brique non porteur :

À savoir : si vous cherchez à faire une ouverture dans un mur porteur, c’est par ici !

3) Casser le mur porteur

Une fois que vous êtes certain que détruire la cloison n’est pas dangereux, vous pouvez vous attaquer aux travaux.

Pensez à porter une tenue et des accessoires de protection (gants, lunettes, casque) pour éviter tout danger.

Il existe différentes manières d’abattre une cloison :

  • La masse : pour une cloison peu épaisse, ou pour une cloison en plâtre ou placoplâtre, vous pouvez utiliser une massette et une masse. Commencez par attaquer le haut du mur à la massette, pour former une ouverture, et détruisez progressivement le reste. C’est une méthode recommandée pour abattre toute la cloison.
  • La tronçonneuse à disque : pour un travail plus soigné, et notamment pour l’ouverture d’une cloison, il peut être préférable de louer une tronçonneuse à disque, équipée d’un disque adapté à votre matériau de cloison. Commencez par scier la jonction entre le plafond et la cloison, puis coupez une ouverture.

Si la cloison est en plâtre et que vous souhaitez créer une ouverture propre, vous pouvez éventuellement utiliser une scie à main, comme cela est expliqué dans cette méthode vidéo :

Pour casser un mur en briques non porteur ou faire une ouverture, l’utilisation d’un marteau et d’un burin peut aider à créer des contours plus nets.

Attention à ne pas abuser de la masse, car une démolition trop maladroite va rendre les travaux de finition plus complexes.

4) Les finitions

Une fois le mur démoli, il reste l’étape assez contraignante des finitions.

Les finitions vont passer par différentes étapes :

  • En premier lieu, vous devez vider la pièce des débris, et les emmener en déchetterie.
  • Vous aurez ensuite à retirer les bâches de protection, puis à passer l’aspirateur pour éliminer les poussières.
  • Enfin, il sera certainement nécessaire de ragréer le sol au niveau de l’ancienne cloison, et de refaire le plafond et les éventuels contours de la cloison détruite à l’aide d’un enduit de réparation.

Vous en savez désormais plus sur comment casser une cloison. Si vous trouvez ces travaux trop complexes, rien ne vous empêche de les confier à un maçon professionnel. Notre site peut vous permettre de recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis pour l’ouverture d’un mur.(Accédez à notre formulaire de demandes de devis gratuits en cliquant ici)

Et si vous réalisez que votre mur est porteur, n’hésitez pas à découvrir le prix d’ouverture d’un mur porteur dans notre article dédié à ce sujet.