Monter une cloison en bois : comment ?

Monter une cloison en bois vous permet de concevoir une séparation ou de cacher un mur très peu esthétique. En matière d’aménagement de cloison intérieur, créer une cloison séparative en bois peut offrir un cachet à votre maison. En effet, une cloison en bois présente plusieurs avantages que cela soit en matière de prix, d’esthétisme ou de performance en isolation.

Demandez vos devis gratuits d’installation de cloison

Quel type de bois choisir pour votre cloison ?

Vous pouvez utiliser le bois de multiples manières. Pour une habitation à ossature en bois par exemple, des panneaux de bois sont fixés sur les poutres de la structure. Avec le bon isolant, ils créent des murs parfaitement isolants et totalement recyclables. À l’intérieur d’une maison, les cloisons en bois peuvent servir de séparation entre les pièces. Vous pouvez opter pour une pose fixe ou mobile. Leur solidité et leur épaisseur varieront en fonction de l’utilisation, de l’essence choisie et d’un éventuel doublage.

Par ailleurs, plusieurs choix s’offrent à vous pour monter une cloison en bois. Celle-ci sera fixée sur une ossature en bois à mettre en place en amont. Parmi les solutions existantes, il y a :

  • Le lambris pour une cloison esthétique et légère,
  • Des panneaux de bois, faciles et rapides à mettre en œuvre,
  • Des planches de sapins rabotées pour une allure brute et chaleureuse.

Le choix du bois déterminera le rendu et le type de cloison que vous souhaitez monter.

Exigez des devis pour l’installation d’une cloison en bois

Comment monter une cloison en bois ?

Concevoir une cloison intérieure en bois demande beaucoup de préparations et d’implications. Voici les étapes essentielles pour réaliser les travaux.

1- Prendre les mesures

Avant de commencer les travaux, il est essentiel de préparer l’emplacement de votre cloison et prévoir l’impact que celle-ci aura sur votre aménagement intérieur. Pour prendre les mesures, vous devez définir l’emplacement de la cloison. Vous pouvez utiliser les plans à l’échelle de la pièce en question. Ensuite, vous devez visualiser la cloison directement dans la pièce. Pour tracer son emplacement, servez-vous d’une règle de maçon et d’un crayon ou alors un cordeau à tracer. La prise des mesures permet également de connaître la quantité de matériaux nécessaires. Ayez le réflexe de concevoir un plan complet de la cloison et pensez à y ajouter une ouverture pour d’éventuelles portes.

2- Acheter et préparer les matériaux

En fonction du plan, achetez la quantité de lambourdes et de lambris nécessaires de façon à pouvoir construire le mur en bois et à installer les panneaux de cloison. Si vous prévoyez d’installer une porte, achetez une porte intérieure. Pour préparer les matériaux, vous devez :

  • Couper les lambourdes à la bonne mesure pour les points d’ancrage au plafond et au sol,
  • Couper les lambourdes à la bonne mesure pour les montants,
  • Si besoin, couper les lambris à la bonne mesure.

3- Poser la cloison en bois

Avant de poser la cloison en bois, assurez-vous d’avoir une ossature solide apte à supporter votre cloison. Une fois celle-ci bien fixée, vous n’aurez plus qu’à poser la cloison en elle-même. C’est une étape assez simple, surtout si vous ne posez pas d’isolant. En effet, il vous suffit de clouer ou de visser le lambris directement sur la structure en partant du bas vers le haut.

Plusieurs devis gratuits pour l’installation d’une cloison

Les avantages d’une cloison en bois

Le principal avantage d’une cloison en bois est sa pose facile, car il existe actuellement sur le marché des kits de montage. Ceux-ci intègrent des montants et des rails pour les installer. Grâce à leur structure creuse, vous pouvez aussi y faire passer des câbles électriques pour un fini propre.

En outre, le bois est également parfait pour les cloisons mobiles permettant de concevoir des séparations temporaires entre 2 pièces. L’espace devient de ce fait modulable selon vos besoins. De même, les cloisons en bois peuvent être coulissantes, en accordéons, repliables ou même articulées. Et si vous voulez une cloison plus légère, vous pouvez opter pour le bois et le papier à l’image des cloisons japonaises. Et pour finir, la cloison en bois peut adopter différentes formes.