Les essentiels à retenir sur le ferraillage et le dallage

Le ferraillage d’une dalle est réalisé à partir d’un treillis soudé électriquement. Le ferraillage d’une dalle de béton prend la forme d’un quadrillage métallique très rigide et résistant. Pour réussir cette étape, il faut réaliser un plan de ferraillage de dalle de béton armé. En général, il est plus ou moins simple de procéder au ferraillage de dalle de béton.

Demandez plusieurs devis pour vos travaux de maçonnerie

Rôle d’un ferraillage d’une dalle

Le béton est un matériau utilisé pour réaliser un dallage. C’est un matériau inerte qui ne résiste pas aux forces de traction. En cas de fortes pressions, la dalle de béton risque de se fissurer en profondeur, fragilisant ainsi la structure entière. Pour renforcer une dalle en béton, il convient de l’armer. Ce sont les barres d’armatures qui constituent le ferraillage de la dalle. Le ferraillage, aussi appelé treillis soudé ou fer à béton, est une armature métallique composée de fils d’acier croisés et soudés électriquement. Et ce, de manière à former un quadrillage métallique résistant et rigide.

Le ferraillage a pour rôle de consolider la maçonnerie pour éviter toute fissure ou cassure de la dalle lors d’une importante force de traction. Cet assemblage de treillis soudés fait office de squelette au béton. En outre, le ferraillage est indispensable pour réaliser une dalle de béton pour les fondations de maison, le plancher d’une maison ou l’assise d’un muret. Il permet d’obtenir une dalle en béton armé capable de résister aux forces de traction en augmentant ses capacités mécaniques.

Devis 100 % gratuits pour vos travaux de maçonnerie

Étapes pour réaliser le ferraillage d’une dalle de béton

Pour bien ferrailler le béton, vous devez suivre quelques étapes fondamentales.

1- Bien choisir le treillis soudé

Avant de mettre en œuvre le ferraillage du béton, vous devez choisir le modèle de treillis soudé adapté. Faites votre choix en fonction des caractéristiques de votre dalle, des charges prévisionnelles et des conditions environnementales. Par exemple, pour une dalle de maison individuelle, de terrasse, d’allée ou d’abri de jardin, optez pour le treillis soudé de structure ST 25 C, ST 25 CS ou ST 30.

2- Découper et ligaturer le treillis soudé

La plupart du temps, la planche de treillis soudé n’est pas suffisamment large pour couvrir toute votre dalle. En l’occurrence, il est nécessaire d’assembler plusieurs pièces à l’aide de fil à ligature. Vous pouvez ensuite découper le treillis soudé qui dépasse à l’aide d’un coupe-boulon. Pensez à laisser environ 2 à 3 cm entre le treillis soudé et le bord de votre coffrage.

3- Poser les cales et installer le ferraillage

Commencez par installer au préalable un hérisson composé de sable et de petits graviers. Vous devez tasser ce dernier avec une dame de maçon. Ensuite, recouvrez ce hérisson d’un film polyane, permettant d’assurer l’étanchéité de la dalle de béton. Le treillis soudé ne doit pas être installé directement sur ce film. Pensez à le surélever de 3 à 5 cm de manière à être entièrement enrobé de béton. Pour cela, posez de petites cales de bois à intervalles réguliers dans le coffrage. Puis, posez le ferraillage directement sur ces cales avant de couler le béton.

Comparez gratuitement des devis pour vos travaux de maçonnerie

Quels sont les différents types de ferraillage de dalle de béton ?

On distingue deux types de ferraillage de dalle, notamment le treillis soudé de surface et le treillis soudé de structure. Ces deux types de treillis soudés ne présentent pas les mêmes caractéristiques ni les mêmes applications. Le treillis soudé de surface permet avant tout d’éviter les microfissures sur la surface de la dalle. Le treillis soudé de surface se décline en 4 types, dont le diamètre maximum de fibre est de 5 mm et le nombre de fibres est de 12 à 21. Ces modèles doivent respecter la norme NF A 35-024.

En ce qui concerne le treillis soudé de structure, il doit répondre à la norme NF A 35-080-2. Il s’agit du modèle le plus utilisé qu’on recouvre de béton. Celui-ci est utilisé quand les charges sur la dalle sont très importantes ou que la dalle se trouve dans une zone sismique.