Isoler parpaing isolant.

De plus en plus de propriétaires recherchent à tout prix des matériaux de construction isolants au moment de construire leur maison. Il faut dire qu’une bonne isolation offre une maison plus agréable à vivre et plus facile à chauffer. C’est ainsi qu’on peut voir apparaître des matériaux inédits, parmi lesquels le parpaing isolant. Si ce matériau vous intrigue, nous allons vous le présenter en détail…

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Qu’est-ce que le parpaing isolant ?

Difficile de chercher bien loin pour comprendre ce qu’est un parpaing isolant. Ce matériau de construction est tout simplement un parpaing conçu pour offrir un mur naturellement isolant.

Si vous avez déjà parcouru notre présentation du parpaing, vous savez que ce matériau est un très mauvais isolant. En effet, un parpaing classique est empli de trous, qui forment autant de risques de ponts thermiques pour l’isolation d’une maison.

C’est pour parier à ce problème que certains constructeurs ont proposé des modèles de parpaings isolants. Contrairement au parpaing classique, le parpaing isolant est rempli par des blocs d’isolation intégrée. Résultat : votre mur est naturellement isolé, et ce dès sa construction.

Les caractéristiques du parpaing isolant

Il est assez difficile de parler du parpaing isolant en général, car chaque modèle de parpaing isolant est unique, et que ce terme est utilisé pour de nombreux produits différents.

Nous pouvons cependant trouver des caractéristiques communes à la plupart des modèles de parpaing isolants. Étudions donc les qualités et les défauts d’un tel matériau de construction :

Qualités de ce matériau

Comme tous les matériaux dits écologiques, le parpaing isolant aura un certain nombre de qualités :

  • Une construction mieux isolée : qui dit parpaings isolants dit meilleure isolation. L’utilisation de ce matériau offre donc la garantie d’une isolation supérieure à l’utilisation d’un parpaing classique.
  • Un matériau écologique : le parpaing isolant est souvent utilisé pour les maisons passives. Généralement, il s’agit d’un matériau écologique, à base de matériaux recyclés ou de bois. Mais attention : ce n’est pas toujours le cas.
  • Un gain d’espace : un mur naturellement isolé n’aura pas besoin d’un isolant supplémentaire. De ce fait, vous gagnez de l’espace intérieur.
  • Une mise en place facile : la plupart des parpaings isolants sont conçus comme des briques monomur, et offrent donc une grande facilité de pose.

Des maçons professionnels locaux évaluent gratuitement votre chantier >>

Défauts du parpaing d’isolation

Cependant, il ne faut pas oublier que le terme « parpaing isolant » est un peu passe-partout, et qu’il peut donc réserver certaines surprises… Voyons les défauts de ce matériau :

  • Une qualité inégale : nous le disions, le terme parpaing isolant n’est pas une garantie de qualité. Avant d’opter pour un produit, vérifiez ses capacités thermiques ainsi que sa composition. Vous réaliserez que tous les parpaings isolants ne sont pas forcément efficaces .
  • Un prix élevé : alors que le parpaing est réputé être très abordable, le prix du parpaing isolant peut s’avérer de taille ! Ainsi, si vous cherchiez un parpaing pas cher, ce n’est clairement pas la solution idéale. Ce constat peut être à modérer sachant que vous n’aurez pas à investir dans l’isolation d’un mur.

On en retirera deux conseils : examinez toujours les caractéristiques d’un parpaing isolant avant l’achat, et prenez soin de comparer son prix au m2 avec le prix d’un mur en parpaing classique et d’un isolant.(Faites chiffrer gratuitement vos travaux par des professionnels de votre région)

Un mur en parpaing isolant permet-il de se passer d’une isolation ?

La construction d’un mur en parpaing est déjà un processus complexe. Vous passer de l’isolation grâce à l’usage de parpaing isolant serait donc un vrai gain de temps…

Mais en la matière, mieux vaut faire attention ! En effet, l’utilisation de parpaing isolant n’est pas toujours une garantie de pouvoir se passer d’un isolant. Certains types de parpaings isolants offrent avant tout une isolation complémentaire, mais ne vous dispensent pas d’isoler les murs par l’intérieur.

Un conseil ? Consultez systématiquement les références techniques d’un parpaing isolant avant l’achat. Un mur isolant doit disposer d’un coefficient de transmission thermique inférieur à 1 et un Coefficient de résistance thermique supérieur à 4.

Si votre parpaing isolant ne peut pas parvenir à ce résultat, il faudra le doubler d’une isolation intérieure.

Pour conclure, notez que les briques monomur font généralement d’excellentes alternatives au parpaing isolant. Consultez ce dossier spécial pour en savoir plus !