moustiquaire maison

Lorsqu’on construit une maison, on pense à tout. Tout doit être bien isolé, le balcon doit être orienté au sud, et le grand nombre de fenêtres rendra l’habitation lumineuse et confortable. Mais dès le début de l’été, il devient évident qu’un détail a été oublié : les moustiquaires ! Non seulement les moustiques sont extrêmement énervants et peuvent nous voler plusieurs heures de sommeil, mais leurs piqûres entraînent de désagréables démangeaisons et, pour les plus malchanceux, des réactions allergiques. Mais tout n’est pas perdu, car de nombreuses possibilités existent pour protéger nos intérieurs de ces petites bêtes bourdonnantes. Pour tout ceux qui ne souhaitent pas passer leur temps libre à tester toutes sortes de remèdes de grand-mère, les moustiquaires constitueront le moyen le plus simple et le plus rapide de garantir une habitation sans insectes.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

À chaque fenêtre sa moustiquaire

Les fournisseurs de moustiquaires ont développé une gamme complète dans une vaste palette de couleurs afin que des solutions sur mesure existent pour presque chaque porte et de nombreuses formes de fenêtres.

  • Pour les formes particulières de fenêtres telles que les fenêtres de pignon, les fabricants proposent des solutions de protection contre les insectes parfaitement adaptées.
  • Pour les portes de balcon, les cadres stables en aluminium qui s’ouvrent et se ferment facilement à l’aide d’un aimant ou une fermeture velcro sont idéaux. Ces cadres battants sont prévus pour les portes qu’on passe régulièrement.
  • Les moustiquaires coulissantes peuvent constituer une bonne option pour les grandes portes de terrasse.
  • Les fenêtres intégrées dans des pentes de toit qui s’ouvrent vers l’intérieur peuvent être équipées d’un cadre fixe. Le filet fin dispose d’un accès à fermeture qui permet d’atteindre à la poignée de la fenêtre. Une autre possibilité consiste en une moustiquaire réglable semblable à un store vénitien, montée sur des rails, que l’on abaisse au besoin.

Certaines installations permettent non seulement d’empêcher les insectes d’entrer, mais aussi le pollen.

Des maçons professionnels de votre région estiment gratuitement vos travaux

Conseils pour le choix et l’installation de la moustiquaire adéquate

Le choix et les possibilités de moustiquaires ne cessent de grandir. En parallèle, les systèmes d’installation deviennent de plus en plus simples. De nombreux modes d’emplois existent et présentent des conseils pour monter des moustiquaires et les différentes possibilités de fixation.

Un filet attaché au cadre de la fenêtre à l’aide de bandes collantes est facile à monter, bon marché et peut s’adapter sans problème aux dimensions voulues. Il vaut mieux commencer en collant le bord intérieur de la fenêtre. Pour ce faire, il convient de nettoyer correctement le cadre afin que la bande collante tienne mieux. Enfin, poser le filet tendu sur le cadre. Le matériau excédentaire peut être découpé à l’aide d’un cutter. L’inconvénient principal est la courte durée de cette solution, qui ne tiendra en général qu’une saison. Par ailleurs, toutes les fenêtres ne peuvent être protégées. Cette méthode atteint ses limites avec les portes de balcon et les fenêtres basculantes.

Les cadres pivotants sont pratiques pour les terrasses et les balcons. D’un côté, une structure stable en aluminium est vissée à la porte de terrasse, et de l’autre côté, une bande magnétique ou velcro est attaché. La plupart des kits contiennent le matériel nécessaire. Le montage en extérieur ne présente en général aucun problème car le balcon ou la terrasse sont des points d’appui qui permettent d’accéder facilement à la porte.

En ce qui concerne les fenêtres, souvent, le cadre supplémentaire est simplement accroché au cadre de fenêtre existant, de sorte qu’il puisse être retiré et nettoyé au besoin.

Les cadres fixes avec des filets de qualité sont souvent très bien travaillés et peuvent être employés pendant des années. Leur mise en place vaut donc la peine. Les personnes peu bricoleuses pourront recourir à un installateur ; cependant, la plupart des systèmes sont accompagnés d’un mode d’emploi clair, afin que même les moins expérimentés puissent se débrouiller.