Connaître les différents types de fondation

La fondation d’une maison est la garantie d’une structure qui résiste à l’épreuve du temps. Il existe divers types de fondations, dont la fondation superficielle, la fondation sur radier, la fondation filante et autres. Avant de faire une fondation, le constructeur doit réaliser une étude géotechnique du terrain pour être conforme aux normes de fondation de maison individuelle.

Exigez gratuitement des devis de réalisation de fondation

Comment choisir la fondation adaptée ?

Une maison individuelle avec moins de charges peut être construite sur un sol de moyenne qualité. Par contre, pour construire un immeuble, il faudra un sol de haute qualité. La nature du terrain influe beaucoup sur le choix ainsi que le prix d’une fondation. Avant la construction de la fondation, la réalisation d’une étude de terrain est indispensable.

La première chose à faire est donc de se renseigner sur le sol pour évaluer les éventuels risques, comme :

  • L’inondation,
  • Le glissement,
  • Le tassement du terrain,
  • La présence d’ancienne marnière, etc.

Pour cela, vous pouvez effectuer une enquête auprès du voisinage ou alors consulter le plan de prévention des risques auprès des services techniques municipaux. Il convient ensuite de faire une étude de sol. Celle-ci est facultative pour une maison individuelle, à condition que votre terrain ne se situe pas dans les zones argileuses. Quoi qu’il en soit, l’étude de sol est fortement conseillée. Pour cause, si votre habitation est montée sur un sol instable avec des fondations inadaptées pour ce type de sol, les dommages peuvent être conséquents.

Devis gratuits pour la réalisation de votre fondation

Quels types de fondations choisir ?

Il existe trois principaux types de fondations, à choisir selon la nature du sol et de la construction.

Les fondations superficielles

Ce type de fondation est caractérisé par une faible profondeur et convient mieux aux constructions légères. Les fondations superficielles sont composées de semelles. Ces dernières doivent avoir une largeur supérieure à celle de l’élément supporté afin que le taux de compression du sol n’excède pas celui de la compression admissible. Ces fondations sont recommandées sur des sols de parfaite stabilité, c’est-à-dire des sols qui ne requièrent pas de renforts particuliers au niveau des fondations.

Les fondations profondes

Les fondations profondes sont caractérisées par une reprise de charge par le sol en dessous de la base de la fondation. À cela s’ajoute un froissement latéral entre ces deux éléments. Ce type de fondation est utilisé en cas d’ouvrage très important comme la construction d’un immeuble, quand le sol résistant se trouve à une très large profondeur. Elle a l’avantage d’être rapide à réaliser et prête à l’emploi. Par contre, cette fondation est onéreuse et demande l’usage de matériels spéciaux.

Les fondations spéciales

Les fondations spéciales se déclinent en 3 types, à savoir :

  • La fondation sur radier : utilisée dans la construction sur un terrain compressible avec une résistance insuffisante obligeant l’établissement de semelles de très grandes largeurs.
  • La fondation par congélation : utilisée en cas de forage de puits de fondation sur des terrains assez poreux.
  • La fondation après épuisement : utilisée pour les constructions dans les rivières et les fleuves.

Plusieurs devis gratuits de réalisation de fondation

Comment construire une fondation ?

Pour réussir la construction d’une fondation, vous devez réaliser trois étapes essentielles, à commencer par la réalisation des fouilles. Après avoir étudié les caractéristiques techniques du sol et déterminé le type de fondation, il faut d’abord délimiter sur le sol l’emplacement des murs de la maison. C’est seulement après que les professionnels réalisent les fouilles qui consistent à creuser.

La prochaine étape est le ferraillage, indispensable pour assurer la robustesse de la fondation. Celle-ci consiste à mettre en place des armatures en fer qui feront office de squelettes du béton, d’où l’appellation béton armée. Enfin, vient l’étape du coulage de béton. Les fondations sont coulées avec du béton. Sachez qu’une fondation mal conçue peut engendrer de gros dommages, rendant la maison inhabitable.