Tarif de pose du parquet

Le prix de pose d’un parquet dépend du type de pose, et du choix du parquet. Avant l’achat d’un parquet, il est donc important de bien s’informer sur le prix d’un parquet au m², et sur les différents types de parquet. Cette page vous renseigne en détail sur le prix de pose d’un parquet au m², et vous conseille sur les différents modèles de parquets et sur leur coût.

Comparez gratuitement les devis de pose d’un parquet

Pourquoi faire poser un parquet ?

En premier lieu, il faut savoir que le prix de pose d’un parquet est généralement assez élevé, quand on le compare à des revêtements comme le lino ou le sol PVC.

Cependant, le revêtement en parquet est connu pour ses multiples avantages :

  • Le parquet est un sol authentique et chaleureux par excellence. C’est le revêtement idéal en hiver, car son contact est agréable et chaud.
  • Un parquet naturel est un excellent isolant sonore et thermique (en particulier s’il est assorti d’une sous-couche isolante).
  • Ce revêtement de sol possède une durée de vie entre 20 et 70 ans grâce à sa robustesse. Si une lame est dégradée, il suffit de la remplacer. Le parquet massif peut par ailleurs être poncé pour retrouver sa prime jeunesse.
  • Un sol en bois est aussi un matériau naturel, sain et anallergique. En effet, il assainit vos lieux de vie, rendant ainsi les pièces accueillantes et chaleureuses.
  • Le parquet est facile à entretenir. Il suffit de passer un coup d’aspirateur ou de linge humide et le tour est joué.

La seule limite du parquet est sa potentielle vulnérabilité à l’humidité. On évite ainsi généralement de poser du parquet dans la cuisine ou dans la salle de bain, sauf si on opte pour un parquet en bois exotique ou pour un parquet traité.

Il faut par ailleurs être certain de bien choisir son parquet pour profiter des avantages de ce revêtement de sol. Et pour cause, on ne peut pas comparer les caractéristiques d’un parquet massif, estétique et durable, avec celle d’un parquet contrecollé, moins coûteux mais dont la durée de vie sera clairement limitée.

Je demande mes devis pour la pose d’un parquet

Quel est le prix de pose du parquet ?

Avant de poser un revêtement de sol, il est important de bien s’informer sur son coût. C’est particulièrement le cas avec le parquet. Et pour cause, le prix du parquet peut aller du simple au décuple, en fonction du parquet que vous aurez choisi.

De quoi dépend le prix d’un parquet au m² ?

De manière générale, il faut garder en tête que le tarif de pose d’un parquet dépend de deux éléments essentiels :

  • Le prix du parquet au m² : ce dernier oscille entre 15 et 150 €, et dépend avant tout du type de parquet choisi (stratifié, massif, contrecollé, etc.) et de l’essence de bois utilisée (parquet en chêne, parquet en hêtre, parquet en sapin…). Le coût d’un parquet au m² est généralement représentatif de sa qualité.
  • Le tarif de pose du parquet : ce dernier oscille entre 20 et 45 € par m². Le coût de pose du parquet dépend du type de pose (flottante, collée ou clouée) et du choix de votre parquettiste.

Pour être certain de maîtriser votre budget, l’idéal est de demander un devis de pose de parquet avant la réalisation de votre sol. Si vous le souhaitez, le formulaire situé en bas de cette page vous permet de recevoir gratuitement plusieurs devis de pose de parquet, le tout sans engagement.

Prix d’un parquet et de sa pose

De manière générale, on considère que le tarif de pose d’un parquet peut se situer entre 35 et 195 € par m², fourniture comprise. Hors pose, le prix d’un parquet se situe entre 15 et 150 € par m², mais prévoyez au minimum 40 à 50 € du m² pour être certain de la qualité de votre parquet.

Selon la pièce en question, vous devez choisir entre les différents types de parquet et de pose. Le tableau ci-dessous vous aide à déterminer le coût d’un parquet au m², en fonction du type de parquet et du type de pose :

Type de parquet à poserPrix au m²
Parquet massif40 à 150 euros (hors pose)
Parquet contrecollé30 à 120 euros (hors pose)
Parquet stratifié15 à 50 euros (hors pose)
Parquet en bois exotique40 à 90 euros (hors pose)
Type de posePrix au m²
Pose flottante20 à 25 euros (hors fourniture)
Pose collée25 à 35 euros (hors fourniture)
Pose clouée35 à 45 euros (hors fourniture)

Naturellement, poser un parquet soi-même permet de faire des économies intéressantes. Mais mieux vaut éviter si vous n’avez aucune compétence en menuiserie. De préférence, tournez-vous par ailleurs vers le parquet flottant (si possible en pose clipsable), clairement le plus simple à poser pour un amateur.

Notre conseil : si vous faites poser un parquet massif, mieux vaut faire appel à un professionnel. Il serait dommage de gâcher un parquet haut de gamme à cause d’une pose mal réalisée.

Comparez les tarifs de pose d’un parquettiste

Les différents types de pose de parquet

Tout comme les travaux de maçonnerie, il existe de nombreuses techniques d’installation de parquet. Cela dit, pour connaitre celui qui convient le mieux, il faut considérer plusieurs points :

  • Tout d’abord, vous devez connaitre le type de support sur lequel poser le parquet.
  • Ensuite, déterminez les installations et prérequis techniques comme le chauffage au sol, l’humidité de la pièce, le système de rafraichissement, etc.
  • Et pour finir, tenez compte du type de parquet que vous voulez poser, soit un parquet massif, contrecollé ou stratifié.

Vous aurez compris que le prix de pose d’un parquet dépend avant tout du type de pose qui vous intéresse. Tâchons de détailler les différents solutions de pose d’un parquet :

Prix d’un parquet cloué

La pose clouée est la pose de parquet traditionnelle, qui s’avère cependant de moins en moins utilisée :

  • Ce genre de pose est conseillé pour les parquets massifs de plus de 20 mm d’épaisseur.
  • La pose se réalise sur des poutres ou lambourdes. Aussi, elle requiert une compétence hautement qualifiée d’un professionnel pour une parfaite mise en œuvre.
  • Cette technique d’installation est souvent appliquée pour une pose de parquet à l’étage sur des lambourdes ou sur des solives déjà existantes pour les anciens bâtis.

Le prix de pose d’un parquet cloué oscille entre 35 et 45 € par m² (hors fourniture). Il faut par ailleurs noter que les parquets à clouer sont généralement les plus coûteux à l’achat, puisqu’il s’agit de parquets massifs (comptez entre 50 et 150 € par m², hors pose, soit un budget total situé entre 85 et 195 € par m²).

À savoir : le prix élevé du parquet cloué explique pourquoi ce revêtement de sol reste assez peu usitée. En revanche, un parquet cloué reste invaincu en matière de durabilité et de résistance.

Prix de pose d’un parquet collé

Nettement plus accessible que la pose clouée, la pose collée d’un parquet est l’une des solutions les plus courantes :

  • Ce type de pose convient aussi bien sur les parquets massifs que sur les parquets contrecollés. On les conseille sur les parquets massifs de 10 à 15 mm d’épaisseur, mais elle est aussi possible pour les parquets plus épais.
  • La pose collée se fait généralement sur une chape de ciment, car elle nécessite une surface plane.
  • L’utilisation d’une sous-couche pour parquet est généralement conseillée, même avec une pose collée.
  • La pose collée participe à améliorer l’adhérence du parquet, mais aussi son isolation. Elle est indispensable pour les pièces humides, mais aussi pour les sols équipés d’un système chauffant ou rafraichissant.

Au niveau tarif, le prix de pose d’un parquet collé se situe entre 25 et 35 € par m² (hors fourniture). Comptez entre 30 et 150 € par m² pour l’achat d’un parquet à coller, soit un budget total situé entre 55 et 185 € par m²

Tarif de pose d’un parquet flottant

Aujourd’hui, de plus en plus de parquets se pose de manière flottante, c’est à dire sans clous ni colle.

Il faut dire qu’un parquet en pose flottante dispose de nombreux avantages :

  • La pose flottante est généralement destinée aux parquets contrecollés et stratifiés.
  • Elle s’effectue sur un support de type ancien parquet, support aggloméré ou chape de ciment.
  • Ce type de pose est facile à mettre en œuvre et très accessible par rapport aux deux autres types de pose. Il est donc tout à fait accessible aux particuliers.
  • C’est une solution idéale pour maintenir le revêtement d’origine. Le pose de parquet flottant nécessite en effet uniquement la pose d’une sous-couche isolante.

Du côté du budget, le tarif de pose d’un parquet flottant se situe entre 20 et 25 € par m², étant donné la facilité d’une telle pose. Ajoutez à cela un parquet dont le coût oscille entre 15 et 120 € par m², soit un budget total situé entre 35 et 145 € par m².

Besoin de tarifs encore plus précis pour la pose d’un parquet ? Dans ce cas, remplissez gratuitement notre formulaire de demande pour recevoir plusieurs devis de pose de parquet dans votre région !