Plancher collaborant : le point

Le plancher collaborant est une structure horizontale constituée généralement de deux matériaux, notamment l’acier et le béton. Mais on peut également trouver un plancher collaborant en bois et béton. Le bac collaborant est la plupart du temps utilisé en rénovation. Contrairement aux planchers classiques, ce plancher a l’avantage d’être simple et rapide à poser grâce à sa légèreté et à sa faible épaisseur.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux

Qu’est-ce qu’un plancher collaborant ?

Le plancher collaborant, qu’on appelle aussi plancher mixte, est une structure composée d’acier et de béton. Si on peut construire une charpente en métal, il est donc aussi possible de réaliser un plancher en métal. Il peut alors être utilisé comme plancher au rez-de-chaussée que comme séparation d’étages d’un logement. La construction d’un plancher collaborant est assez simple. Pour ce faire, il faut utiliser du bac acier nervuré pour créer la surface du plancher. Celui-ci fera office de coffrage au béton et sera fixé aux murs porteurs du bâtiment. Ensuite, il suffit de couler une dalle de béton sur l’acier de façon à former un plancher.

Les nervures placées dans le bac collaborant offrent une bonne adhérence du béton et de l’acier pour ainsi obtenir un sol solide et résistant. On trouve souvent les planchers collaborants dans les bâtiments industriels. Cependant, ils peuvent aussi être utilisés dans la construction d’une maison individuelle. Il est particulièrement conseillé d’utiliser le plancher mixte dans un projet de rénovation.

Gratuit et sans engagement : devis pour vos travaux

Quels sont les différents types de planchers collaborants ?

Il existe en tout trois types de planchers collaborants qui diffèrent selon leur composant.

1- Le plancher à bac acier

Ce type de plancher mixte est très simple à mettre en œuvre. Il est constitué de bac métallique collaborant conçu à partir de tôles nervurées galvanisées. Ces tôles constituent le coffrage sur lequel la dalle de béton armé est coulée. Les faces latérales des nervures possèdent des bossages destinés à croître l’adhérence pour assurer la collaboration tôle-béton. En fonction de la portée, l’intégralité de la structure se repose directement sur les murs porteurs ou sur un circuit de poutres porteuses métallique ou en bois espacés de manière régulière.

2- Le plancher collaborant acier-béton

Ce type de plancher mixte permet de profiter pleinement des propriétés de l’acier et du béton. Il permet de compléter l’usage des bacs acier en associant la dalle de béton aux poutres support en acier par le biais de goujons placés le long des poutres. Ces goujons empêchent le glissement entre les matériaux. Aussi, ils permettent aux bétons de contribuer à la résistance des poutres. En outre, l’usage des goujons réduit les dimensions des poutres en métal ainsi que l’épaisseur du plancher.

3- Le plancher mixte bois/béton

Le plancher collaborant en bois-béton s’appuie ici sur des solives en bois dotées de connecteurs en métal. Disposés à intervalles réguliers, ces derniers garantissent la liaison avec la dalle de compression en béton armé sur le platelage en bois servant de coffrage. Ce type de plancher collaborant permet de bénéficier de la bonne résistance en compression du béton et de la résistance en traction du bois.

Réclamez plusieurs devis gratuits pour vos travaux

La pose et le prix du plancher collaborant

La pose d’un plancher mixte se fait en quelques étapes, à savoir :

  • Poser les poutres en bois ou en métal qui feront office de support aux bacs acier,
  • Fixer les bacs acier sur les poutres à l’aide de vis foreuses,
  • Installer le coffrage périphérique et le treillis soudé,
  • Couler le béton sur les bacs acier et le talocher,
  • Laisser sécher pendant environ un mois avant de continuer les travaux.

Contrairement aux autres types de planchers, le plancher mixte est moins coûteux. Le tableau ci-dessous montre un exemple du prix de plancher collaborant.

Type de plancher collaborantPrix au m²
Plancher collaborantEntre 60 et 200 euros
Plancher mixte en bac acierEntre 90 et 150 euros
Plancher collaborant supporté par des poutresEnviron 200 euros

Ce tableau nous montre que le prix diffère en fonction de la technique utilisée. A vous donc de choisir celui qui vous convient le mieux.