Conseils pour faire la terrasse de sa maison

Les beaux jours arrivant, l’idée de profiter des extérieurs se fait ressentir… Quel bonheur de partager un apéritif ou un repas autour du barbecue sur sa terrasse… Si vous faites construire, vous envisagez probablement d’en faire une. Tout plein de question vous viennent alors. Voici donc toutes les réponses pour vous guider dans la construction de la terrasse de votre maison.

Demandez gratuitement des devis de construction de terrasse

Construire la terrasse en même temps que la maison

Dans l’idéal, faire la terrasse en même temps que le chantier de la construction est plus avantageux. Évidemment, vous allez pouvoir en profiter toute suite après la livraison de la maison, surtout si cela se passe au printemps ou en été. Mais surtout, vous allez profiter de meilleures conditions.

Tout d’abord les artisans sont déjà sur place, disponibles, et équipés des différents engins et équipements nécessaires (mini-pelle, bétonnière, coffrages…). Les matériaux sont commandés et ont pu faire l’objet de prix négociés, par l’achat en gros, pour l’ensemble du gros œuvre de la construction (sable, ciment, gravier, ferraille…). Vous mutualisez en quelque sorte les travaux de maçonnerie, en temps de main d’œuvre comme en matériaux. C’est notamment notable pour le principal : le béton. En effet, faire venir une toupie n’est pas donné. Une bonne gestion du béton vous fera faire des économies.

Bien évidemment, tout dépend du budget alloué à votre projet de construction. Il vous faudra peut-être faire des choix… Comptez quelques billets de mille euros tout de même pour vous faire faire votre terrasse.

Devis 100 % gratuit pour la construction de votre terrasse

Faut-il déclarer les travaux ?

Qui dit travaux, dit déclaration en mairie. Même si cela n’est pas toujours nécessaire, il est recommandé pour s’en assurer, de contacter le service d’urbanisme de votre commune. En général, la construction d’une terrasse ne nécessite ni de permis de construire, ni même de déclaration de travaux. Il faut préciser que cela concerne les terrasses non couvertes, de plain-pied, et ce, quelle que soit sa superficie. Par contre, si celle-ci se situe à un étage, ou est surélevée par rapport au terrain, d’au moins 60 cm pour une surface d’au moins 20 m², vous devrez instruire une demande de permis de construire auprès de votre mairie.

Comparez plusieurs devis de construction de terrasse

Choisir le bon emplacement pour sa terrasse

Tour comme la maison, la terrasse nécessite de la réflexion pour la concevoir comme elle vous ressemble. En fonction de vos envies, de vos modes de vie et bien sûr de votre budget, votre terrasse sera conditionnée en surface, disposition, exposition, élévation, revêtement

Pour son emplacement, il sera plus judicieux de la positionner attenante à la maison, du côté de la partie jour, avec un accès par une baie vitrée ou une porte fenêtre sur le salon – séjour. Ainsi, il sera plus aisé pour apporter les plats ou débarrasser la table, sans avoir à marcher plusieurs dizaines de mètres ! Cependant, veillez à bien penser à l’élévation de votre terrasse par rapport au niveau du seuil de vos ouvertures. Il faut évidemment que la terrasse soit plus basse, avec une pente (d’au moins 1%) vers le jardin, pour une bonne évacuation des eaux de pluie. Mais la marche ne doit pas être trop grande, ce qui rendrait difficile l’accès, ni trop petite, cela pourrait être l’origine de chutes car trop discrète. Pour bien faire, il vous faudra bien anticiper le futur revêtement (carrelage, bois, pierre… car chacun d’eux ne fera pas la même hauteur.

Pour le choix de l’orientation, cela dépendra de votre région géographique. En fonction des chaleurs estivales, des vents dominants et de la végétation proche, votre terrasse en sera conditionnée. Il n’est pas toujours opportun de construire sa terrasse côté sud. Bien sûr, vous pourrez ensuite y installer une pergola ou un store pour y faire de l’ombre et ainsi faire baisser la température.

Enfin, pour ses dimensions, cela dépendra de ce que vous voulez y faire et y installer. Pour y mettre une table avec des chaises, il faudra bien penser à laisser suffisamment de place, pour passer derrière les personnes assises. 3 mètres de large est un minimum pour bien circuler atour d’un salon de jardin, 3,50 m sera confortable. Prévoyez bien également l’emplacement pour vos futures installations : barbecue, robinet, bar, petit salon, coffre, pots de fleurs…

Pour parfaire la conception de votre terrasse, vous pourrez vous aider de logiciel de modélisation 3D, comme Sweet Home 3D, pour la dessiner en vous projetant. Si vous hésitez entre le bois ou le carrelage, par exemple, il vous sera alors facile de vous donner une idée de rendu pour vous décider. Pour vous guider dans le dessin 3D de votre maison, il existe des tutoriels sur Internet, comme sur le blog OnFaitConstruire.fr.

Quel revêtement pour quel prix ?

Avez-vous une préférence dans le choix du sol de votre terrasse ? Peut-être commencerez-vous par une simple dalle béton, faute de budget, en reportant la pose du revêtement dans quelques années ? Toujours est-il que choix est large et il n’est pas simple de conjuguer esthétisme, écologie, durabilité et prix.

Voici un aperçu des possibilités de revêtement avec une idée de prix moyen TTC (hors pose) :

  • Le béton : 20 € / m² pour un béton classique ; 120 € / m² pour un béton imprimé
  • Le bois : 25 € / m² pour un bois simple ; 75 € / m² pour un bois exotique
  • Le composite : 30 € / m²
  • La pierre : 25 € / m²
  • Le carrelage : 55 € / m²

Les prix sont à considérer avec des pincettes, étant donné la multitude de produits différents, de par leur qualité et leur coût de fabrication.

Un projet de terrasse, comme la maison, mérite de s’y attarder pour bien la concevoir, faire les bons choix, afin d’en profiter pleinement à l’arrivée des beaux jours.