Toutes les informations sur le béton autonivelant

Contrairement au béton classique, le béton autonivelant se glisse tout seul dans les coins et les recoins de l’espace à recouvrir. Offrant de nombreux avantages, le béton autonivelant présente une facilité particulière d’utilisation. Quelles sont ses caractéristiques ? Comment faire du béton autonivelant ? Dans quel cas l’utiliser et quel prix du béton autonivelant prévoir ? Qu’en est-il de sa pose ? Découvrez ici le guide complet du béton autonivelant.

Réclamez des devis gratuits pour vos travaux de maçonnerie

Béton autonivelant : présentation et composition

Le béton autonivelant n’est autre que le béton autolissant. S’il est appelé ainsi, c’est parce qu’il dispose d’une capacité à glisser et à se mettre en place tout seul dans la structure où elle se doit d’être. Par exemple, dans des planches de coffrage horizontales ou verticales. En tant que béton de ciment, il est très fluide et a la capacité de s’immiscer tout seul là où on a besoin de le mettre. Grâce à la pesanteur, vous n’avez pas besoin d’utiliser un moyen de pression ou de vibration pour mettre en place ce type de béton.

Si le béton autonivelant dispose de ces caractéristiques, c’est grâce à sa composition spécifique. C’est qu’en effet, il est composé d’adjuvants qui sont des agents de fluidité super-plastifiants et des agents de viscosité. Mis à part cela, ce type de béton est composé de granulats et d’ajouts. Ce sont ces composants qui lui donnent son grand pouvoir fluide, tout en étant résistant. À l’opposé de ce que l’on pense, ce n’est pas l’eau qui lui donne cette capacité de fluidité.

100 % gratuit : devis pour vos travaux de maçonnerie

Béton autolissant : mise en œuvre

La mise en ouvre du béton autolissant est facile. D’ailleurs, elle peut se faire par soi-même sans l’intervention d’un professionnel. Quelles sont les étapes à suivre pour la mise en œuvre du béton autonivelant ?

Les impératifs avant la mise en œuvre

Comme le béton autolissant se met en place très vite, vous devez-vous assurer que le coffrage soit bien calfeutré et qu’il n’y ait aucune fuite. D’autre part, assurez-vous que le coffrage soit bien résistant, car la montée de pression est assez forte.

Que faire pendant le coulage du béton ?

Pour mettre en œuvre le béton, vous devez vous servir de la pompe à béton en faisant des vagues en S, tout en reculant vers l’arrière. Cela permet de répartir le béton de façon homogène. Si besoin, utilisez un râteau pour bien répartir le tout.

Que faire après le coulage du béton ?

Lorsque le béton a été coulé, vous devez utiliser une barre à débuller. Dans un premier temps, faites une première passe dans l’autre sens, puis dans le sens inverse. Pour finir, réalisez une cure, car le ratio eau/ciment est très faible.

Exigez des devis professionnels pour vos travaux de maçonnerie

Béton autonivelant et autolissant : quel coût alloué ?

Le prix du béton autolissant dépend de plusieurs paramètres, dont le prix des matières premières comme le ciment, le sable ainsi que le gravier. Il en est de même pour les différents adjuvants et ajouts. Par ailleurs, comptez la distance parcourue par le camion-toupie ainsi que la location du matériel de coulage. Il faut aussi savoir que le prix varie fortement d’une région à une autre.

D’une manière générale, le prix du béton autolissant varie entre 100 et 200 €/m³. Comparé au béton classique, ce prix est de 20 à 30 % plus cher. Raison pour laquelle il n’est pas utilisé dans tout type de construction. Et ce, même s’il est indéniable qu’il soit le matériau le plus révolutionnaire. Pour un mètre carré de béton autolissant, il faut compter entre 15 à 30 €.