Tout savoir sur l'installation d'une WC suspendue

Vous avez peut-être remarqué que les toilettes suspendues sont de plus en plus courantes lors de vos visites chez des amis ou même dans les espaces publics. Auparavant dominées par les toilettes combinées, elles sont devenues une solution pratique et fonctionnelle qui remplace entièrement les toilettes combinées. Voici comment les installer.

Recevez gratuitement des devis d’installation de WC

Les avantages du WC suspendu

Le plus souvent, les clients achètent des toilettes suspendues pour des raisons purement esthétiques. Elles sont modernes, confortables et ont la capacité d’agrandir et d’alléger visuellement l’espace de la salle de bains. Les toilettes suspendues constituent un ajout agréable à la salle de bains et répondent aux exigences fonctionnelles les plus strictes.

L’espace sous les toilettes reste vide. Cela permet d’unifier visuellement la surface du sol et d’éliminer les endroits inaccessibles où la poussière se dépose. Vous pouvez facilement balayer et passer la serpillère sous les toilettes.

Devis 100 % gratuits d’installation de WC

Les éléments nécessaires à l’installation d’un WC suspendu

Lors de l’achat d’une toilette suspendue, il est important de se rappeler qu’il ne s’agit pas seulement d’acheter un modèle élégant fait d’articles sanitaires de haute qualité. La toilette suspendue comprend des accessoires. Contrairement aux toilettes combinées, elles n’ont pas de réservoir de chasse d’eau. Il est donc acheté séparément, avec la plaque de déclenchement. Aujourd’hui, il s’agit d’un accessoire élégant, dont le choix dépend du goût de l’utilisateur. Il ne faut pas oublier l’abattant des toilettes.

Mais, l’accessoire le plus important est le bâti-support. Il s’agit du contexte fonctionnel des toilettes, qui est une condition préalable à leur fonctionnement en toute sécurité. Il a une fonction irremplaçable, mais il n’a pas besoin d’être exposé à votre attention ou celle de vos invités. Il suffit de le cacher dans la couverture d’installation spéciale.

Les bâtis-supports sont divisés en deux catégories : ceux destinés à une installation à sec et ceux destinés à une installation humide. La différence entre les deux est assez claire : le premier est choisi en cas d’installation dans des bâtiments en plaques de plâtre ou en bois, le second dans une pièce en briques. Dans les lignes qui suivent, nous décrivons la procédure d’installation d’un WC suspendu au mur en choisissant l’installation dite sèche.

Comparez des devis professionnels d’installation de WC

Procédure d’installation d’un WC suspendu

La meilleure information dont vous avez besoin pour installer correctement des toilettes suspendues est fournie par les instructions que vous recevrez avec votre produit. Chaque fabricant a son propre savoir-faire, et la procédure d’installation varie également en fonction du type de toilettes, de la taille de la salle de bains et d’autres critères. Nous avons donc décidé de ne pas trop entrer dans les détails et de résumer ce qui s’applique à la plupart des modèles.

Démontage de l’ancienne toilette

Bien entendu, cette étape ne s’applique pas aux nouvelles constructions, où l’ensemble de l’aménagement de la maison est réalisé à partir de zéro. En revanche, lors de rénovations, le démontage est inévitable. Cela impliquera probablement de démonter les toilettes sur pied. Il est important de ne pas oublier de fermer le robinet d’angle du réservoir de la chasse d’eau et de vidanger le réservoir avant de dévisser les toilettes. S’il y a maintenant trop d’eau dans les toilettes, épongez-la. Les toilettes auront sûrement été utilisées pendant des années, un tournevis ne sera pas votre seul outil de travail. Utilisez un couteau pour retirer le joint de silicone. Essayez de ne pas utiliser trop de force brute, vous n’aurez peut-être pas besoin d’une ponceuse. Demandez de l’aide pour retirer la cuvette en céramique : elle est trop lourde pour être manipulée par une seule personne.

Installation du bâti-support

Nous avons parlé de la nécessité d’acheter un réservoir de chasse pour les toilettes suspendues, mais cette obligation est éliminée si l’on achète un bâti-support de qualité. En effet, il comprend généralement déjà un réservoir de chasse d’eau. Certains fabricants ajoutent également une plaque de déclenchement.

Les bâtis-supports sont constitués d’un cadre autoportant en acier. Bien entendu, les bonnes marques disposent de pieds extensibles réglables qui permettent une grande flexibilité. Vous pouvez construire vous-même l’élément à la hauteur que vous souhaitez pour vos toilettes. Sur le bâti-support se trouve aussi un coude à 90° pour l’évacuation et l’alimentation en eau du réservoir de chasse. Lors de l’achat de l’élément, prenez bien note de l’endroit d’où part l’arrivée d’eau.

Après avoir monté le bâti-support, vérifiez soigneusement sa stabilité. Assurez-vous aussi que l’arrivée d’eau est correctement fixée et que tous les joints sont étanches. Avant d’installer l’élément, vous devez vous assurer que tout fonctionnera comme il se doit.

Couverture du bâti-support

La stabilité et la solidité du bâti-support doivent être assurées. Par conséquent, vous devez poser la plaque de plâtre en deux couches, au moins sur la face avant. Les planches doivent avoir des bords droits, il faut donc les mesurer soigneusement avant de les couper pour former des blocs parfaitement droits.

Mettez d’abord le côté avant. Une fois que vous avez terminé, découpez un trou pour la commande du réservoir de chasse. Un couteau utilitaire ne fera pas l’affaire, une scie sauteuse est plus efficace. En plus de ce trou carré, des trous ronds plus petits sont nécessaires pour les tiges filetées et la garniture de vidage. Pour cela, utilisez une fraise circulaire adaptée ou des accessoires de perçage.

Une fois que vous avez coupé les planches de la face avant, créez la face latérale et la face du couvercle. Truellez et poncez tous les joints dès qu’ils sont secs. Vous pouvez poser vos carreaux par-dessus le bâti-support. Après cela, il est temps d’installer les toilettes suspendues.

WC suspendu : le montage

Commencez par les tiges filetées, qui sont insérées dans les trous préparés. Enfilez les joints sur ceux-ci et vissez les extensions des toilettes. Les tiges filetées sont la clé pour réaliser la fixation de la toilette. Le tuyau d’alimentation en eau de rinçage est également enfilé dans le trou correspondant. Elle n’est pas isolée à l’arrière des toilettes, le bec de raccordement vient ici aussi.

N’oubliez pas l’isolation acoustique avant d’installer les toilettes. Même avec ce travail, vous devez souvent utiliser un niveau à bulle : les toilettes doivent être en position horizontale.

Installation d’abattant de toilette

L’installation des abattants de toilette peut prendre de nombreuses formes. Chaque fabricant suit une procédure différente. Vous aurez besoin de chevilles pour insérer les supports. Vous aurez aussi besoin de supports pour fixer l’abattant de WC. N’oubliez pas de mettre les rosettes de couverture sur les supports.

Une fois l’abattant des toilettes en place, enlevez les saletés qui se sont accumulées pendant votre travail. C’est aussi une bonne idée d’empiler les toilettes contre le mur. Pour cela, l’idéal est d’utiliser du silicone sanitaire.