Construction maison passive.

Si vous vous renseignez en ce moment sur la construction d’une maison, le terme « maison passive » a dû vous arriver aux oreilles. Véritable révolution écologique, la maison passive a une consommation d’énergie limitée au minimum… mais tout cela a un coût ! En effet, le prix d’une maison passive est supérieur à celui de bien d’autres projets. Travaux Maçonnerie s’empare du sujet et vous dit tout sur le coût de construction d’une maison passive !

Qu’est-ce que la maison passive ?

Il serait idiot de parler du prix d’une maison passive sans rappeler en quoi consiste son concept. En effet, le coût élevé d’une maison passive est justifié par sa nature. Il est donc indispensable de les mettre en relation au moment de choisir comment construire sa maison.

Rappelons donc que les caractéristiques principales d’une maison passive sont :

  • L’absence d’un moyen de chauffage traditionnel.
  • Une isolation thermique irréprochable.
  • Aucun pont thermique.
  • Un besoin de chauffage inférieur à 15kWh par mètre carré et par an.
  • Une consommation totale d’énergie inférieure à 120 kWh par mètre carré et par an.

En résumé, la maison passive est une maison étanche, conçue pour se suffire à elle-même et utiliser le moins d’énergie possible. Elle sera donc bien plus économe à long terme qu’une maison classique. Le label Passivhaus est nécessaire pour déclarer une maison passive.

Des professionnels de votre région chiffrent gratuitement votre chantier de maison passive >>

Maison passive : le prix

Ce dit, il faut néanmoins remarquer que construire une maison passive n’est pas forcément rentable. En effet, vous vous doutez bien que pour obtenir un tel résultat d’exigence, il est nécessaire de faire établir un plan d’architecte irréprochable, et d’utiliser les meilleurs matériaux.

De ce fait, le prix de construction d’une maison passive est nettement supérieur à celui d’une maison classique. Étudions-le ensemble :

Prix d’une maison passive au m2

On considère que le coût d’une maison passive est supérieur de 20% à celui d’une maison traditionnelle, à surface égale.

Concernant les estimations de coût, il est assez difficile de se prononcer. On comptera généralement entre 2000 et 2500€ le m2 d’une maison passive conçue par un architecte. Ce tarif englobe l’étude thermique, les plans, la livraison de la maison et la supervision des travaux par l’architecte.

Ces dernières années, on a cependant vu le coût des maisons passives diminuer légèrement. Certains prestataires proposent ainsi la construction de maison passive à partir de 1500€ le m2. Pour cela, ils ont tendance à optimiser les coûts et à s’écarter des matériaux trop dernières années.(Pour des devis précis et gratuits de professionnels de votre région pour la construction d’une maison passive, cliquez ici!). Pour vous donner une idée plus précise du prix d’une maison passive, voici un tableau récapitulant les prix appliqués par les professionnels :

Type de maison passivePrix minimum Prix moyen Prix maximum
Construction de maison passive hors eau et hors air800 €1000 €1200 €
Construction de maison passive clé en main1300 €2150 €3000 €

Méfiez-vous cependant des constructeurs qui vous proposent de « fausses » maisons passives, vendues comme telles, mais qui ne disposent pas du fameux label Passivhaus.

Les principaux critères permettant de définir le coût de construction d’une maison passive

Pour mieux comprendre comment est déterminé le prix d’une maison passive, il convient de tenir compte les différents facteurs pouvant affecter son prix. D’une manière générale, il s’agit principalement des éléments liés à la performance énergétique d’une maison. Les propriétés des matériaux utilisés peuvent aussi affecter le budget de construction d’une maison en accord avec la règlementation thermique 2012. Cela étant dit, parallèlement à la main-d’œuvre, voici ce qui pourrait influer sur le coût final des travaux de construction :

  • La qualité des matériaux utilisés selon le niveau d’isolation souhaité : À vous de choisir les matériaux selon leur degré d’isolation (ossature en bois, béton cellulaire, laine minérale, etc.) ;
  • La surface habitable : En fonction de la taille de la maison à construire, de l’orientation du bâtiment, ou d’autres configurations particulières, le budget à prévoir peut aussi changer.
  • Les techniques de mise en œuvre : Selon les besoins du chantier, ou des compétences requises pour le constructeur, le coût des travaux peut changer. En effet, ce ne sont pas tous les professionnels de la construction qui peuvent se lancer dans un projet de maison passive.
  • Les honoraires de l’architecte : Ils dépendent principalement de la réputation du professionnel ou de la région dans laquelle vous habitez. Mais en général, les honoraires de l’architecte représentent entre 8 à 15 % du prix total des travaux.
  • Les travaux d’aménagements : Qu’il s’agisse des travaux d’aménagement propre au terrain ou aux espaces extérieurs, ils peuvent considérablement affecter le coût final des travaux.
  • L’accès au chantier : Plus un chantier est difficile d’accès, plus cher il coûtera.
  • Le degré d’intervention du constructeur du projet immobilier : Si vous avez opté pour une maison passive en kit, vous paierez moins que pour une maison passive clé en main.

Construction d’une maison passive et retour sur investissement

Certes, la différence de prix du chauffage pourrait rendre cet investissement rentable à long terme. Il ne faut cependant pas se voiler la face : le retour sur investissement se fera sur plusieurs décennies, et vous ne serez sans doute pas en mesure d’en profiter !

De ce fait, on décidera de faire construire une maison passive uniquement par souci écologique et par confort de vie, car il s’agit de maisons très agréables à vivre. Si votre idée est d’investir plus dans la construction d’une maison pour faire des économies sur vos dépenses d’énergie, préférez une maison traditionnelle en insistant sur son isolation thermique.

Devis pour maison passive

Si vous désirez faire construire une maison, rien ne vous empêche de faire des demandes de devis de construction de maison passive. En effet, il est toujours intéressant de comparer les alternatives qui s’offrent à vous pour faire construire une maison écologique.

Vous pourriez d’ailleurs tout à fait trouver des devis de maison passive attractifs chez certains prestataires. Il faut quoi qu’il en soit penser avant tout à comparer les devis de maison passive.(Accédez à notre formulaire de demande de devis gratuits pour vos travaux en cliquant ici!) Contacter différents prestataires est en effet la meilleure manière d’éviter les pièges et de faire des économies sur le prix de sa maison.

N’oubliez pas que Travaux Maçonnerie vous permet de recevoir gratuitement des devis de construction d’une maison passive. Pour cela, il vous suffit simplement de remplir notre formulaire !

Comment réduire le prix d’une maison passive ?

Le prix moyen d’une maison passive peut très vite grimper. Toutefois, quelques techniques peuvent vous aider à diminuer les dépenses des travaux. Connaître ces moyens pour baisser la facture de la construction s’avère particulièrement pratique si vous avez un budget assez serré. Nous avons rassemblé ci-après les différents moyens permettant de réduire le prix global de votre projet de construction :

Décider de construire une maison de plain-pied

Bien évidemment, si vous devez construire une maison passive à étage, vos dépenses seront plus importantes. En préférant une construction sans étage, vous vous épargnerez de nombreuses contraintes techniques. En conséquence, la facture sera plus légère.

Réaliser vous-même une partie des travaux

En réalisant vous-même une partie des travaux, vous pourrez atténuer considérablement les coûts. Par exemple vous pouvez vous occuper des finitions de votre future maison afin de payer moins. En choisissant une maison passive hors d’eau hors d’air, vous pouvez également atténuer les tarifs de construction.

En l’occurrence, il vous faudra payer entre 800 et 1200 € au mètre carré. Néanmoins, il faudra compter le prix des installations électriques et la plomberie. Bien évidemment, si vous n’avez pas l’équipement nécessaire pour réaliser vous-même une partie des travaux, il reste plus avantageux de tout confier à un professionnel.

Choisir les matériaux en accord avec votre budget

Le type de matériau à utiliser est très important non seulement pour des raisons techniques, mais aussi pour des raisons budgétaires. Afin de réduire vos dépenses, utiliser des matériaux non biosourcés pourrait vous aider à alléger votre facture. Si vous préférez encore moins de dépenses, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions qui vont alléger votre budget comme le béton au lieu du bois, ou du polyuréthane ou du polystyrène à la place de la laine de roche.

Les aides pour la construction d’une maison passive

Le saviez-vous ? Il existe plusieurs dispositifs financiers qui sont dédiés à la construction d’une maison passive. Par conséquent, vous pouvez y recourir pour baisser considérablement vos dépenses. Nous vous listons ci-après les différentes aides financières pour faire construire une maison passive :

  • Le prêt à taux zéro : Si vous avez choisi de faire de la maison passive à construire votre résidence principale, vous pouvez recourir à ce dispositif financier. La condition pour bénéficier de cette aide reste toutefois de ne pas avoir été propriétaire du logement durant les deux précédentes années. Son montant dépendra de vos ressources et de votre crédit, et la banque vous proposera un échéancier.
  • L’exonération de taxe foncière durant 5 ans au minimum : Si votre maison passive neuve respecte la RT 2012 partiellement ou totalement, vous êtes exonéré de cette taxe.
  • Les prêts de la part du Conseil Général, régional ou départemental de votre commune : Ces organismes peuvent vous attribuer un prêt pour votre projet immobilier. Par conséquent, n’hésitez pas à les contacter.

Quels sont les prérequis avant de faire appel à un professionnel pour faire construire une maison passive ?

Si vous avez pour projet de faire construire une maison passive, il faudra tenir compte de certains éléments préalables. En effet, la possibilité et la simplicité de construction de votre future maison dépendront de nombreux critères. Il en va de même en ce qui concerne son efficacité énergétique. Dans cette partie, nous passerons en revue les principaux détails auxquels il faudra penser avant de faire appel à un constructeur :

Les spécificités de votre terrain : Si votre terrain est prêt à bâtir, vous n’aurez pas à beaucoup dépenser pour votre maison. En revanche, si votre terrain n’est pas viabilisé, vous devrez effectuer des travaux de raccordement. Le prix de cette opération dépendra principalement de la difficulté des travaux à effectuer. En général, le coût d’une viabilisation oscille entre 5000 et 15.000 €.

Le plan local d’urbanisme ou PLU : La maison que vous projetez de construire devra s’y conformer. Les exigences de ce document peuvent vous amener à changer certains éléments de l’architecture de votre habitat. En l’occurrence, le budget à prévoir pour la réalisation des travaux.

Le plus souvent, ce sont les terrains près des zones protégées ou des sites sauvegardés qui font l’objet d’une PLU. Les règlementations ont pour objectif la préservation d’un visuel cohérent avec les autres bâtiments, qu’ils soient passifs ou non. Par ailleurs, à part la demande d’un permis de construire, il s’agit également d’une démarche incontournable.

Vidéo : La maison passive: